20 Minutes : Actualités et infos en direct
INVESTISSEMENTNe jetez pas vos Lego, ils peuvent rapporter gros

Ne jetez pas vos Lego, ils peuvent rapporter gros

INVESTISSEMENTSelon une étude, le rendement moyen des boîtes du célèbre jeu de construction serait de 11% chaque année
Des Lego.
Des Lego. - Pixabay
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Oubliez l’or, l’art et le vin : investir dans les Lego serait plus lucratif selon une étude, rapporte Les Échos, d’après une information de la radio américaine NPR. Les chercheurs de l’École supérieure d’économie de Moscou (Russie) ont découvert que le rendement affiché de ces jouets est de 11 % en moyenne chaque année. C’est plus qu’un grand nombre d’actions et obligations, souligne l’étude.

Et selon les auteurs, c’est avec « des biens plus inhabituels dont l’achat peut sembler moins sérieux » qu’il y aurait les plus belles plus-values à la clef. Parmi ces poules aux œufs d’or : les jeux Lego, les poupées Barbie, les figurines de super-héros ou les modèles réduits de voitures et de trains. « 11 %, c’est une moyenne dans le temps, certains jeux ont généré des rendements de 700 %, quand d’autres ont subi une dévalorisation », pointe Victoria Dobrynskaya, coautrice de l’étude.

Des dizaines de milliers de transactions

Certains sets de Lego comme le Taj Mahal ou des objets issus de la saga Star Wars – le Faucon Millenium ou l’Étoile de la Mort II – peuvent se revendre à prix d’or : « Des dizaines de milliers de transactions sont réalisées sur le marché secondaire des Lego. Même en tenant compte des petits prix de la plupart des sets, c’est un marché énorme qui n’est pas bien connu des investisseurs traditionnels. » A des années-lumière de l’investissement dans les œuvres d’art ou les bijoux.

Les chercheurs se sont penchés sur les prix de 2.322 boîtes de Lego datant de 1987 à 2015. Plusieurs facteurs viendraient expliquer cet envol des prix des jouets sur le marché de l’occasion : les éditions spéciales, par exemple. Des fans nostalgiques sont prêts à débourser des centaines d’euros pour dénicher le Graal. Et selon l’étude, c’est de Chine, de Russie et du Moyen-Orient que viennent les plus gros collectionneurs. De quoi réfléchir avant de se débarrasser de ses vieux jouets.

Sujets liés