Chômage: Forte baisse du nombre d'inscrits à Pôle Emploi en catégorie A en octobre

MARCHE DU TRAVAIL Le nombre d'inscrits dans cette catégorie est en recul de 3,3% sur un mois

20 Minutes avec AFP
— 
La ministre du Travail Elisabeth Borne dans une agence Pôle emploi en septembre 2021.
La ministre du Travail Elisabeth Borne dans une agence Pôle emploi en septembre 2021. — CHRISTOPHE SAIDI/DICOM/SIPA

Le nombre de chômeurs (inscrits en catégorie A) a enregistré une nette baisse de 3,3 % en octobre, soit 113.500 inscrits en moins, à 3,377 millions, selon les chiffres du ministère du Travail publiés jeudi.

En incluant l’activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d’emploi en France (hors Mayotte) est en baisse de 1,6 % en octobre par rapport au mois précédent (-93.300 personnes) et s’établit à 5,709 millions, selon la Direction des statistiques (Dares). Ce nombre repasse en dessous du niveau d’avant-crise de décembre 2019 (5,726 millions).

Les catégories B et C en hausse

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a aussitôt salué ces chiffres sur Twitter : « 113.000 demandeurs d’emploi sans activité de moins en octobre, c’est tout simplement inédit ! Notre économie est dynamique, crée des emplois et les 100 milliards d’euros de #FranceRelance portent leurs fruits ! », a-t-elle affirmé.

Si le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A (sans activité) baisse fortement, ceux en catégorie B et C (activité partielle) progresse de 0,9 % (+20.300) sur un mois. Sur un an, la baisse en catégorie A est de 10,9 % (-412.900). Pour les catégories A, B et C, elle est de -4,9 % (-296.200).

La Dares ne commente pas les données mensuelles, trop volatiles, privilégiant les évolutions trimestrielles. Les derniers résultats trimestriels publiés fin octobre avaient fait état d’une baisse du nombre de chômeurs de catégorie A de 5,5 % au troisième trimestre.

Les catégories A étaient alors juste en dessous du niveau d’avant-crise, avec 5.200 demandeurs d’emploi en moins par rapport au 4e trimestre 2019. Pour les catégories A, B et C dans leur ensemble, il restait supérieur à son niveau d’avant-crise (+124.100).