Pour la première fois, un Airbus A340 atterrit en Antarctique

CA GLISSE Pour la première fois, un A340 a posé ses roues sur une piste de 3.000 mètres de long en Antarctique

B.C.
— 
Pour la première fois, un Airbus A340, appartenant à la société de leasing Hi Fly, s?est posé en Antarctique.
Pour la première fois, un Airbus A340, appartenant à la société de leasing Hi Fly, s?est posé en Antarctique. — Marc Bow / Hi Fly

Aucun Airbus A340 n’avait posé auparavant ses roues sur le sol gelé de l'Antarctique. C’est chose faite depuis le 2 novembre dernier a annoncé en début de semaine la société de leasing Hi Fly qui a réalisé ce vol.

Il leur aura fallu cinq heures à l’avion et son équipage pour rallier Le Cap, en Afrique du Sud, au Continent Blanc. Et ce n’est pas son dernier aller-retour, puisque Hi Fly a indiqué que l’Airbus allait être « utilisé cette saison pour transporter un petit nombre de touristes, aux côtés de scientifiques et de fret essentiel ».

Une aventure notamment pour Carlos Mirpuri, le pilote, par ailleurs vice-président de Hi Fly, qui a posé l’avion avec plusieurs tonnes de carburant, soit le nécessaire pour assurer le retour. Il a atterri sur un aérodrome taillé dans la glace, profonde de 1,4 km, sa piste longue de 3.000 mètres étant sculptée de rainurages. Sans aide à la navigation, il s’est posé à la vue, équipé de lunettes spéciales à cause de la réflexion solaire sur la glace.

Pour Hi Fly, l’Airbus tient en tout cas toutes « ses promesses ». « Très fiable, confortable, avec un excellent dossier de sécurité, l’avion a été soigneusement choisi pour bien performer dans cet environnement extrême. Son autonomie exceptionnelle et sa redondance de quatre moteurs le rendent également idéal pour ce type d’opération à distance », a détaillé Hi Fly dans un communiqué.