Comment bien préparer sa maison pour affronter l’hiver

VIE PRATIQUE Avant l’arrivée du froid et du mauvais temps, qui peuvent mettre la maison à rude épreuve, il est important de bien la préparer en amont

V.B pour 20 Minutes
— 
Pour affronter l'hiver, il est recommandé de procéder à quelques vérifications
Pour affronter l'hiver, il est recommandé de procéder à quelques vérifications — IStock/ City Presse

Avec les températures qui baissent, il est temps de se réfugier au chaud chez soi. Pour traverser cette période hivernale, il est recommandé de procéder à quelques vérifications, à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison.

Un intérieur bien chauffé

Que ce soit à l’intérieur d’un appartement ou d’une maison, plusieurs points essentiels sont à vérifier. Le premier étant de contrôler le bon état du système de chauffage, et de l’entretenir. Avant de les remettre en route, dépoussiérez et purgez les radiateurs (s’ils sont à eau) afin qu’ils fonctionnent correctement. Vérifiez aussi qu’il n’y a aucune fuite. Si vous avez un doute, faites-les contrôler par un technicien professionnel.

Si vous possédez un poêle ou une cheminée, pensez à stocker suffisamment de bois de chauffe et veillez à ramoner les différents conduits d’évacuation ainsi que les bouches d’extraction.

Optimiser l’isolation intérieure

Renforcer l’isolation thermique permet d’avoir chaud et de faire des économies d’énergie. Vous sentez un courant d’air à l’intérieur de la maison ? Les joints de vos portes et fenêtres sont certainement usés. Faites le tour de vos ouvertures et réparez-les si besoin. Optez pour de nouveaux joints, de la mousse, des rideaux épais ou des boudins de porte.

En outre, un sol bien isolé évite 10 % des pertes de chaleur dans un logement. Vous pouvez vous adresser à un professionnel des bilans thermiques ou vers l’Agence départementale d’information sur le logement (Adil) de votre département, qui vous orientera selon vos besoins.

Enfin, chassez l’humidité et la condensation en vérifiant la VMC et en nettoyant les bouches d’extraction ainsi que les entrées d’air.

Prévenir le risque d’incendie

Le risque d’accident étant plus élevé en hiver, vérifiez tout ce qui pourrait provoquer un incendie. Contrôlez le bon état des appareils électriques, ainsi que les conduits de cheminée ou du poêle. Pour rappel, le ramonage est obligatoire et doit être effectué une à deux fois par an selon le mode de chauffage (cheminée, poêle à granules, chaudière…).

Enfin, pensez à changer la pile des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone qui doivent, eux aussi, fonctionner correctement.

Une isolation extérieure au top

Afin de protéger et sécuriser la maison avant l’hiver et d’éviter les pertes de chaleur, un contrôle complet de l’extérieur de l’habitation est nécessaire. L’isolation du toit est un point important à vérifier : la toiture est-elle complètement étanche ou laisse-t-elle passer un peu d’eau de pluie ? Repérez les tuiles fissurées, qui peuvent être à l’origine de fuites pluviales importantes, ou faites appel à un professionnel qui contrôlera toute la toiture et pourra, le cas échéant, effectuer les réparations nécessaires en toute sécurité.

De même, colmatez les fissures des murs extérieurs et des façades pour éviter les infiltrations d’eau à l’intérieur de l’habitat.

Vérifier les installations annexes

Pour éviter que le gel ne détériore les installations extérieures, protégez le compteur d’eau – dont l’entretien vous incombe – à l’aide de tissu, de mousse ou de gaine isolante, et vidangez les canalisations et les tuyauteries.

Nettoyez les gouttières pour empêcher l’accumulation de feuilles mortes et autres débris qui pourraient obstruer l’écoulement de l’eau, puis vérifiez qu’elles sont bien fixées, afin d’éviter qu’elles ne se détachent avec le poids de la neige ou les fortes rafales de vent.

Et le jardin ?

Mis à rude épreuve par les intempéries et les températures négatives, le jardin doit aussi être paré pour affronter l’hiver. Anticipez le grand froid en protégeant et en rentrant les plantes qui craignent le gel, pour pouvoir les replanter l’année prochaine.

Taillez les buissons et balayez les feuilles mortes accumulées sur la terrasse ou dans le jardin, pour éviter que ces espaces ne se transforment en patinoire glissante dès qu’il pleut. Vous pouvez, en revanche, utiliser ces déchets verts pour recouvrir les pieds des arbres et des arbustes.