Vêtements : L’alternative des villages de marques pour refaire sa garde-robe

ARGENT De plus en plus démocratisés, les villages de marques promettent des réductions toute l’année en proposant les stocks d’enseignes haut de gamme des saisons précédentes

Z.P. pour 20 Minutes
— 
Une trentaine de villages de marques disséminés sur le territoire proposent des anciennes collections à prix cassés toute l'année.
Une trentaine de villages de marques disséminés sur le territoire proposent des anciennes collections à prix cassés toute l'année. — iStock / City Presse

Le concept d' « outlet » vous est inconnu ? Le terme de « village de marques », sa déclinaison française, vous parlera sûrement davantage. On compte près d’une trentaine de sites du genre dans le pays. Si environ un tiers est situé en Ile-de-France, la majorité de ces descendants des magasins d’usine sont disséminés sur le territoire hexagonal, par exemple à Roppenheim (Alsace), à Troyes (Aube), Séguinière (Maine-et-Loire), Talange (Moselle) ou encore Romans-sur-Isère (Drôme).

À première vue, un outlet ressemble à un centre commercial assez banal, puisqu’il concentre en un même lieu, souvent gigantesque, une multitude de marques différentes. Mais c’est en rayon que l’on découvre une différence de taille… ou plutôt de collections. En effet, ce concept tout droit venu des États-Unis​ propose aux enseignes d’écouler leurs stocks des saisons précédentes à prix cassés.

La seconde vie des collections précédentes

Les produits doivent avoir d’abord été mis en vente dans des boutiques classiques, avant d’arriver dans ces villages de marques. Et bien qu’il n’y ait pas de réglementation en la matière, les outlets français imposent aux enseignes partenaires d’appliquer un minimum de 30 % de réduction par rapport au dernier prix pratiqué en magasin. C’est ensuite à chaque marque de choisir si elle veut proposer des rabais plus importants.

À moins de chercher les derniers modèles sortis, les outlets sont donc l’occasion de faire des achats à moindres frais, mais aussi de s’offrir des accessoires de mode haut de gamme que l’on ne pourrait pas s’acheter au tarif normal. Si l’on trouve en général surtout des vêtements dans ces grands magasins, on peut également y dégotter des chaussures, des bijoux, de la maroquinerie, voire de la décoration et du petit électroménager.