Danemark : Une éolienne de 280 mètres de haut va être installée en 2022

ÉNERGIE Cette éolienne permettrait à elle seule de fournir en électricité 20.000 foyers

20 Minutes avec Agence
— 
Une éolienne (illustration)
Une éolienne (illustration) — F.Scheiber / 20 Minutes

Au cours de l’année 2022, une éolienne de 280 mètres de haut va être inaugurée au Danemark, rapporte CBNC lundi. Cette installation construite par la société Vestas sera quasiment aussi grande que la Tour Eiffel, qui plafonne quant à elle à 324 mètres de hauteur. Avec cette éolienne aux pales longues de 115 mètres, 80 gigawatts pourront être produits par an, soit l’équivalent de la consommation de 20.000 foyers. Une telle construction permettrait par conséquent d’empêcher le rejet de 38.000 tonnes de dioxyde de carbone.

Il s’agit à l’heure actuelle de « la plus grande et la plus puissante » éolienne en phase d’être installée, d’après Vestas. D’autres entreprises sont néanmoins en compétition pour ce titre, comme les Chinois de MingYang Smart Energy et leur éolienne de 264 mètres de haut, prévue pour 2023. De leur côté, les Américains de General Electrics ont annoncé l’arrivée de leur prototype « Haliade-X » qui serait capable de produire 14 mégawatts par heure.

6,5 milliards d’euros d’investissements

Au-delà des chiffres, plusieurs autres enjeux importants seraient liés au développement de ces grandes éoliennes. « La capacité de produire plus d’énergie à partir d’une seule turbine signifie que l’on peut installer moins de turbines dans chaque parc éolien », a notamment indiqué General Electrics. Ces derniers ont également expliqué que la construction d’éoliennes plus grandes pourrait réduire les coûts d’entretien.

Reste à savoir si les investissements nécessaires seront trouvés. Pour WindEurope, l’ancienne Association européenne de l’énergie éolienne, 6,5 milliards d’euros vont ainsi être requis d’ici à 2030 pour permettre aux différents ports européens de croître face à une demande de l’éolien offshore qui s’annonce plus grande. Certaines pistes de financement pourraient notamment être évoquées lors de la COP26 qui démarrera le 31 octobre prochain à Glasgow (Écosse).