Pas-de-Calais : Inauguration d’un centre d’essais des batteries électriques unique en France

INNOVATION Ces équipements de haute-technologie représentent un investissement de 17 millions d’euros

Gilles Durand
— 
Le banc multi machines permettant de tester les véhicules, au CRITT M2A, à Bruay-La Buissière.
Le banc multi machines permettant de tester les véhicules, au CRITT M2A, à Bruay-La Buissière. — CRITT M2A

C’est une des chevilles ouvrières méconnues de la filière automobile nordiste. Le centre de recherche et de développement CRITT M2A a inauguré, lundi, son nouveau centre d’essais pour batteries électriques, à Bruay-la Buissière, dans le Pas-de-Calais. Ces équipements de haute-technologie représentent un investissement de 17 millions d’euros.

Son nouveau banc multimachines, dont la puissance est unique en Europe, doit notamment permettre de tester un véhicule entier, quelle que soit sa motorisation, thermique, électrique ou hybride. Et ce jusqu’aux Formule 1 et Formula E.

Adapté à la révolution électrique des véhicules

Créé en 2009 pour accompagner l’essor des moteurs turbo, le centre s’est adapté à la révolution électrique des véhicules. Il mise désormais sur une collaboration avec les deux giga-usines de fabrique de batteries voisines, installées à Douvrin et à Douai.

L’autre ambition du site est de travailler sur le réemploi des batteries automotives dans des usages de seconde vie, demandant moins d’effort, type mobilité douce ou stockage.