Hausse des prix du carburant : Prenez-vous toujours autant la voiture ou vous êtes-vous adaptés ?

VOUS TEMOIGNEZ Les prix à la pompe ne sont pas partis pour baisser

Nicolas Raffin
— 
Une station-service à Paris le 15 octobre 2021.
Une station-service à Paris le 15 octobre 2021. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Toujours plus haut. Les prix des carburants ne cessent de grimper depuis des semaines dans les stations-service. Le diesel a ainsi atteint un nouveau record historique la semaine dernière, en étant vendu en moyenne à 1,55 euro le litre. Le SP95 s’écoule quant à lui à 1,65 euro en moyenne, un niveau qui égale presque son pic de 2012 (1,66 euro). Par rapport à octobre 2020, un plein (50 litres) coûte environ 15 euros de plus. Et la facture ne devrait pas retomber, le prix du pétrole restant toujours élevé.

De quoi alimenter la crainte d’une baisse du pouvoir d’achat, mais aussi d’un possible nouveau mouvement social comme celui des « gilets jaunes ». Si le gouvernement n’a pas encore pris des mesures concrètes, l’idée d’un « chèque carburant » destiné aux ménages les plus modestes semble faire son chemin. « Il y aura une action de court terme », a affirmé vendredi Emmanuel Macron. En attendant, 20 Minutes souhaite vous donner la parole sur ce sujet.

Avez-vous modifié votre comportement avec la hausse des prix à la pompe ? Essayez-vous de moins prendre votre véhicule ? Envisagez-vous de changer de mode de transport (covoiturage, vélo électrique) à plus ou moins court terme ? Pensez-vous que cette hausse des prix peut accélérer la transition énergétique (moins de déplacements, plus de véhicules électriques) ?