Immobilier : Posez-nous vos questions sur le nouveau Diagnostic de performance énergétique (DPE)

VOUS INTERROGEZ Le 1er juillet, le DPE, qui permet de connaître la consommation en énergie d’un logement, a été mis à jour. Une nouvelle mouture qui doit être « corrigée » à compter du 1er novembre

J.B.
— 
Le DPE a été initié en 2006 en France.
Le DPE a été initié en 2006 en France. — Capri23auto

Une boussole qui n’indique plus vraiment le nord. Mis en place en 2006, le Diagnostic de performance énergétique (DPE), qui permet de connaître la consommation d’un logement (et donc de savoir s’il s’agit ou non d’une « passoire thermique »), a été mis à jour début juillet. Fini le calcul basé sur les factures d’énergie, ce sont désormais les caractéristiques du bâtiment qui sont prises en compte. Problème : des diagnostics ont conduit à surévaluer les défauts de certains biens construits avant 1975.

Un « bug » qui a son importance, puisque les logements les plus énergivores (classés F et G sur une échelle allant de A G) seront progressivement interdits à la location à partir de 2025. Le gouvernement a annoncé que des « corrections » seraient apportées à ce nouveau DPE à compter du 1er novembre.

Vous avez des questions concernant ce nouveau DPE ? Vous ne comprenez pas sa nouvelle méthode de calcul ? Vous ne savez pas si votre bien fait partie des logements qui seront concernés par l’interdiction de location à partir de 2025 ? Posez vos questions à 20 Minutes, et nous y répondrons, en vidéo, avec une spécialiste de l’ UFC-Que Choisir​, notre partenaire Conso.