Etats-Unis : Le Congrès américain trouve finalement un accord et évite un défaut de paiement

DETTE Sans cet accord, la première économie mondiale se serait retrouvée en cessation de paiements au 18 octobre

M.F avec AFP
— 
Un accord a été trouvé au Congrès américain pour éviter un défaut de paiement potentiellement catastrophique des Etats-Unis, a annoncé jeudi 7 octobre le chef démocrate du Sénat Chuck Schumer.
Un accord a été trouvé au Congrès américain pour éviter un défaut de paiement potentiellement catastrophique des Etats-Unis, a annoncé jeudi 7 octobre le chef démocrate du Sénat Chuck Schumer. — Andrew Harnik/AP/SIPA

Après des jours et des jours de négociations entre républicains et démocrates, les membres du Congrès américain se sont enfin mis d’accord. « J’ai une bonne nouvelle », a déclaré jeudi le chef démocrate du Sénat Chuck Schumer en annonçant un accord pour « prolonger le plafond de la dette » du pays jusqu’en décembre. Une manœuvre qui devrait passer « dès aujourd’hui » et permettrait d’éviter un défaut de paiement potentiellement catastrophique pour les Etats-Unis.

En effet, sans cet accord, la première économie mondiale se serait retrouvée en cessation de paiements au 18 octobre, date à laquelle le Trésor américain estimait que le pays serait à court de liquidités. En clair l’accord décidé ce jeudi revient à augmenter la capacité d’endettement du pays. Ce montant maximum d’endettement des Etats-Unis, géré par le Congrès, était fixé à un peu plus de 28.000 milliards de dollars.

Les Etats-Unis, qui comme toutes les grandes économies ou presque vivent à crédit depuis des décennies pour ce qui concerne la dépense publique, ont déjà relevé à d’innombrables reprises ce fameux « plafond ». Mais les républicains avaient commencé pendant la présidence Obama à faire de cette manœuvre législative de routine un instrument de pression politique.