Prix du gaz : Les tarifs vont encore augmenter, l’UFC-Que Choisir tire la sonnette d’alarme

ÉNERGIE Le président de l’association demande au gouvernement de baisser la TVA pour aider les ménages à faire face

20 Minutes avec agence
Le gaz va encore augmenter. (illustration)
Le gaz va encore augmenter. (illustration) — LODIMAGES/SIPA

Le tarif réglementé du gaz va augmenter de 16,6 % au 1er octobre prochain. Une hausse qui fait peser encore plus la facture énergétique dans le budget des Français.

Près de cinq millions de foyers devraient être concernés. Face à cette situation, l’UFC-Que Choisir a demandé au gouvernement d’intervenir. Le président de l’association de défense des consommateurs a pris la parole ce mardi sur France Info, rapporte Capital.


Le problème des passoires thermiques

Le gouvernement a déjà annoncé une aide de 100 euros pour les foyers bénéficiant déjà du chèque énergie. Une « blague » selon Alain Bazot, pour qui cette mesure serait « de la communication et de la langue de bois », comme il l’a déclaré au micro ce mardi matin.

« Il y a beaucoup de familles modestes qui sont dans des logements qui sont des passoires thermiques, qui ont des grille-pain pour électricité, a rappelé le président de l’UFC-Que Choisir. L’État matraque les consommateurs avec des taxes et une TVA à 20 %. »

Une pétition lancée

Pour Alain Bazot, la solution réside dans une baisse de la TVA, même de manière temporaire, afin de compenser la hausse des tarifs. Cela permettrait de « mettre fin à une aberration fiscale, qui est de prendre de la TVA sur les taxes ».

Comme le rappelle France Bleu, les foyers payent la TVA en plus des taxes sur l’énergie. Une pétition a été lancée à ce sujet par l’UFC-Que choisir. Alain Bazot a aussi mis en garde les ménages. Selon lui, ces derniers devront « s’habituer à comparer régulièrement » les différentes offres de fournisseurs et devraient « choisir une offre à prix fixe » afin d’éviter les fluctuations de prix.