Tourisme : Le mode d’emploi pour voyager avec un mineur à l’étranger

VIE PRATIQUE Avant de partir, il faut vérifier que toute la famille possède bien des papiers d’identité à jour. Et cela vaut aussi pour les enfants

Agence pour 20 Minutes
— 
Les cartes d’identité des mineurs français sont valables dix ans
Les cartes d’identité des mineurs français sont valables dix ans — IStock / City Presse

Vous comptez profiter des prochaines vacances scolaires pour emmener votre tribu ailleurs dans le monde ? Pour éviter les mauvaises surprises de dernière minute, mieux vaut vous assurer en amont des démarches administratives à entreprendre pour être dans les clous.

Carte d’identité, passeport, autorisation parentale…

À l’heure de préparer un séjour à l’étranger, le premier réflexe de tout voyageur est bien entendu de s’assurer de la validité de son titre d’identité. Suffisant dans l’Union européenne, la carte d’identité est valable quinze ans (dix ans pour les nouvelles cartes délivrées depuis août 2021), contre dix ans pour un passeport, sésame indispensable pour se rendre à l’étranger. Mais attention, cela vaut seulement pour les adultes.

Les cartes d’identité des mineurs sont en effet valables dix ans, tandis que leur passeport doit être renouvelé tous les cinq ans pour sortir du territoire. Car vos enfants aussi, si petits soient-ils, doivent être en possession de l’un ou l’autre de ces documents officiels au moment de passer la frontière.

Un possible visa

Contrairement aux idées reçues, le livret de famille, qui compile tous les actes d’état civil de votre maisonnée, ne peut en aucun cas servir de justificatif d’identité pour un voyage, ni vous être demandé par les autorités étrangères. Il ne sert que dans le cadre de certaines démarches administratives, en remplacement d’une copie ou d’un extrait d’acte.

Enfin, sachez qu’en fonction de votre pays de destination, il pourra également être exigé un visa mais aussi, si l’enfant ne voyage qu’avec un seul de ses deux parents, la preuve que l’autre a autorisé le séjour. C’est notamment le cas en Suisse​, au Maroc ou en Bosnie. Mieux vaut donc se renseigner auprès de l’ambassade ou du consulat pour connaître les documents à présenter. Les contacts sont disponibles sur Diplomatie.gouv.fr.

Et le Covid-19 ?

En cette période d’incertitude, il reste impératif de consulter les Conseils aux voyageurs sur le site du ministère des Affaires étrangères avant de partir. Une application du même nom est également disponible sur smartphone.