« Marseille a la cote », la fréquentation touristique encore en hausse cet été

ECONOMIE Cette année encore, la fréquentation touristique est en hausse à Marseille, avec une affluence de touristes en provenance de la région parisienne

Mathilde Ceilles
— 
La plage des Catalans en juillet 2021
La plage des Catalans en juillet 2021 — SENER YILMAZ ASLAN/SIPA
  • La ville de Marseille enregistre les plus fortes performances en matière de tourisme cet été, selon les statistiques de l’office du tourisme.
  • La clientèle est essentiellement française, en provenance de la région parisienne.

Contrairement à d’autres grandes villes comme Paris, qui fait face à une baisse drastique de touristes en été, cette année encore, la saison estivale à Marseille a encore battu tous les records en matière de fréquentation touristique​ cette année. « Marseille a la cote », se réjouit Marc Thépot, président de l’office métropolitain de tourisme et des congrès de la cité phocéenne.

« A partir du début des vacances scolaires, concernant le taux de remplissage, nous avons connu une montée en charge très rapide », abonde Maxime Tissot, directeur de l’office du tourisme. Concrètement, le taux d’occupation globale atteint les 82.6 %, dont 80 % de clientèle française, majoritairement originaire d’Ile-de-France. Particularité de cet été : les réservations par cette clientèle, essentiellement jeune et familiale, se sont faites au dernier moment.

« Il y a cinq ans, les réservations de dernière minute, c’est-à-dire à moins d’une semaine, s’élevaient à 30 % , analyse Nicolas Guyot, hôtelier marseillais et vice-président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie des Bouches-du-Rhône. Aujourd’hui, 30 % des réservations se font dans les 48 heures et 70 % moins d’une semaine à l’avance. Notre clientèle était pendu aux lèvres des nouvelles mesures mises en place et qui arrivaient toujours tardivement.

« Les meilleures performances de France sur l’été »

« Marseille affiche le meilleur taux d’occupation hôtelière de l’été des grandes villes françaises », se réjouit l’office du tourisme dans un communiqué de presse, qui se targue par ailleurs d’enregistrer à Marseille « les meilleures performances de France sur l’été avec des taux de croissance des réservations de restaurant de 81 % en juillet de 54 % en août par rapport à 2019. »

Une tendance à la hausse par rapport aux années précédentes, déjà marquées par une augmentation du nombre de touristes pendant la période estivale. « Nous avons dépassé le taux de remplissage de 2020 de 5 à 7 point, avec un été plus constant, constate Maxime Tissot. L’été 2020 avait été marquée par une clientèle très compliquée, disons perturbée et perturbante. Là on a un peu pu disons changer l’eau du bocal… »

Pour autant, l’office de tourisme refuse de parler de surfréquentation. « Nous avons beaucoup travaillé avec le parc national des calanques sur ces questions, avance Maxime Thépot. Et il n’y a pas eu de surfréquentation touristique. Nous sommes là pour donner des informations touristiques et nous avons travaillé sur d’autres circuits, pour rediriger vers d’autres quartiers. » Le parc national des calanques a annoncé vouloir lancer une expérimentation sur la calanque de Sugiton, avec une réservation obligatoire avant chaque visite, et un nombre de visiteurs plafonnés.