Conso : Les ventes privées, comment ça marche ?

ARGENT Réservées à une clientèle restreinte, les ventes privées surfent sur une législation assouplie

Z.P. pour 20 Minutes
— 
Proposées plusieurs fois dans l'année, les ventes privées attirent les serial shoppers
Proposées plusieurs fois dans l'année, les ventes privées attirent les serial shoppers — IStock / City Presse

Vous avez manqué la période des soldes pour réaliser vos achats à moindres frais ? Grâce aux « ventes privées » ou « ventes flash », c’est toute l’année que vous pouvez faire des affaires. Échappant à la catégorie des transactions réglementées par le Code du commerce, ces opérations promotionnelles jouissent d’une plus grande liberté de mise en œuvre… sous certaines conditions.

Des opérations ponctuelles

Si les commerçants n’ont plus besoin d’attendre les soldes annuels pour déstocker leurs marchandises, encore faut-il qu’ils procèdent avec parcimonie et en petit comité. Par définition, les « ventes privées » doivent en effet être ponctuelles, proposées pour une durée courte et être limitées à une clientèle restreinte. Le Net offre donc un cadre idéal à ces opérations « à huis clos » : seuls les internautes enregistrés dans le listing des sites organisateurs peuvent y participer, sous réserve de s’être inscrits au préalable à la vente concernée.

Mais les commerces réels peuvent eux aussi organiser de telles ventes, à condition de respecter ce caractère restrictif. En pratique, ces promotions prennent ainsi bien souvent la forme d’un privilège réservé aux détenteurs de la carte de fidélité des enseignes.

Où trouver ces ventes privées ?

Si les sites de ventes privées virtuelles sont légion, c’est bien souvent par le Web qu’il faut également passer pour dénicher les opérations physiques. On peut par exemple s’inscrire à un service d’alerting qui vous informera des opérations qui vous intéressent par région ou par marque.

Pour les allergiques à Internet, reste la solution du bouche-à-oreille entre serial shoppers, sachant que le parrainage permet souvent aux informateurs de décrocher des réductions préférentielles et d’autres avantages.