A cause de la pénurie de vélos neufs, les Français se ruent sur les ventes d'occasion

DEUX-ROUES 60 % des personnes interrogées lors d’une étude craignent toutefois de tomber sur un vélo avec des vices cachés, une arnaque ou encore un vélo volé

avec agence
— 
Photo d'illustration d'une personne à vélo.
Photo d'illustration d'une personne à vélo. — © Marcos Rivas / Unsplash

Devant la difficulté d’obtenir un vélo neuf sans devoir dépenser des sommes très élevées, les Français se tournent désormais vers l’achat d’occasion, selon une étude réalisée pour Troc-Vélo, une plateforme détenue par AllTricks, filiale de Décathlon. D’après celle-ci, 40 % des sondés affirment qu’ils privilégieront un modèle d’occasion, rapporte BFM Business, ce jeudi.

Près de la moitié des interrogés vont miser sur un vélo à assistance électrique, qui arrive devant les VTT (34 %) et les vélos de villes (32 %). Mais l’achat d’occasion n’est pas synonyme de tranquillité pour certains adeptes du deux-roues. Près de 60 % des sondés craignent de tomber sur un vélo avec des vices cachés. Près d’un sur deux redoute une arnaque et un tiers craint d’acheter un vélo volé.

Des outils contre les arnaques et le recel

Ce changement de consommation s’expliquerait par plusieurs raisons, financières, écoresponsables, mais aussi contextuelles. Et notamment la pénurie de vélos neufs. « Les lenteurs de production actuelles sur les vélos neufs bénéficient au marché de l’occasion », expliquent les auteurs de l’étude. Cette pénurie entraîne une augmentation des prix en raison de la hausse des coûts de production et de transports pour les fabricants. Le choix d’acheter un vélo d’occasion à un moindre coût, et disponible rapidement, paraît alors tentant.

Toutefois, pour contrer les arnaques, Leboncoin s’appuie par exemple sur les services d’Obvy, une société spécialisée dans la sécurisation de paiement. Troc-Vélo a aussi créé une équipe de spécialistes pour modérer les annonces et surveiller les nouvelles inscriptions. « Cette première action nous permet de supprimer la majorité des annonces frauduleuses. Nous avons également réussi à déterminer les catégories de produits les plus sensibles, pour lesquels la modération est réalisée au cas par cas », a précisé Chloé Lépany, responsable du secteur occasion d’Alltricks.

La plateforme recommande aussi aux utilisateurs de renseigner le numéro de marquage de leur vélo et propose la fonction « Alerte vélo volé ». « Elle permet à un utilisateur s’étant fait voler son vélo de mettre en ligne une annonce avec les caractéristiques de son vélo ainsi que des photos et la localisation. Nos modérateurs avertissent aussitôt la communauté Troc-Vélo », a ajouté Chloé Lépany. Chaque jour en France, plus d’un millier de vélos sont volés, ce qui représente 400.000 par an. La France est le 4e pays d’Europe en termes de vol de vélos.