Maison : Comment trouver un bon plombier ?

VIE PRATIQUE Indispensable pour installer les sanitaires, réparer une chaudière ou entretenir les canalisations, le plombier fait partie des artisans les plus sollicités au quotidien

Lauren Ricard pour 20 Minutes
— 
IStock/ City Presse

Fuite d'eau incontrôlable, canalisation bouchée, chasse défectueuse, chaudière capricieuse, inondation… Désemparé et sous le coup de l’urgence, on peut souvent être tenté de contacter le premier plombier venu. Toutefois, afin d’éviter les arnaques et déconvenues telles que surfacturation, malfaçons et retards dans les délais préalablement convenus, mieux vaut ne pas agir dans la précipitation et prendre son temps afin d’engager un professionnel qui donnera entière satisfaction.

Vous ne savez pas vers qui vous tourner ? Voici nos conseils pour vous aider à trouver un artisan fiable.

Une bonne réputation

Dans le secteur du bâtiment, dénicher la perle rare peut s’avérer compliqué. En premier lieu, misez sur le bouche-à-oreille. Si personne dans votre entourage n’est en mesure de vous recommander un bon plombier, jetez un coup d’œil sur la Toile, en vous fiant aux avis et commentaires des clients précédents. Autre possibilité : vous renseigner auprès de réseaux agréés tels que l’UNCP (Union nationale des chambres syndicales de couverture et de plomberie de France) ou la FFB (Fédération française du bâtiment).

De manière générale, mieux vaut éviter les flyers déposés dans votre boîte aux lettres et les publicités sur Internet. Si de très bons professionnels ont recours à ces modes de communication, beaucoup donnent toutefois lieu à des arnaques.

Se renseigner sur l’entreprise

Sur les conseils de vos proches ou d’internautes anonymes, vous avez trouvé quelques références qui vous semblent prometteuses mais souhaiteriez en savoir davantage ? Tout artisan plombier sérieux doit être en mesure de vous fournir son numéro SIRET, afin que vous puissiez vérifier aisément son statut juridique et vous assurer de ses qualifications. Pour vous faire une idée de son savoir-faire, vérifiez par exemple s’il possède les certifications Qualibat, Qualigaz ou PG (professionnel du gaz), la garantie QSE (qualité sécurité environnement) ou encore le label RGE (reconnu garant de l’environnement).

La profession étant réglementée, il doit également pouvoir vous présenter un diplôme attestant d’une formation reconnue par l’État. Enfin, il doit obligatoirement disposer d’une assurance responsabilité civile professionnelle et d’une garantie décennale.

Le devis, un élément essentiel

Obligatoire à partir de 150 euros, un devis récapitule la nature de l’ensemble des travaux, les pièces à installer, le coût de la main-d’œuvre, la durée de la garantie, les délais d’intervention, les coordonnées du professionnel et le prix total. Ce document doit vous être présenté par l’artisan après que celui-ci a établi son diagnostic suite à sa visite sur les lieux ou à un appel téléphonique très détaillé (dans le cas d’une urgence). Vérifiez bien le tarif horaire de votre artisan (celui-ci varie en moyenne entre 30 et 90 euros), notamment s’il applique une majoration les soirs, week-ends et jours fériés, et s’il facture des frais de déplacement. N’hésitez pas à solliciter plusieurs devis afin de les comparer.

Attention, si la solution la plus coûteuse n’est pas toujours la meilleure, sélectionner le plombier qui vous propose les tarifs les moins chers n’est pas non plus forcément un choix judicieux. En règle générale, méfiez-vous des interventions facturées bien au-dessus ou bien en dessous des prix du marché.

Vérifier sa spécialité

Le choix d’un prestataire qualifié dépend également de vos besoins et de la nature des travaux ​spécifiques que vous souhaitez faire effectuer. En effet, les métiers de la plomberie se déclinent dans de nombreuses spécialités, allant du plombier-chauffagiste au plombier multiservices, en passant par l’expert en énergies vertes et l’installateur sanitaire. Ainsi, pour ne pas être déçu, optez pour un professionnel compétent pour l’intervention recherchée.