Incendie dans le Var : L’armateur marseillais CMA-CGM fait don d’un million d’euros pour la renaturation

INCENDIE DANS LE VAR Basé à Marseille, le leader mondial du fret maritime entend ainsi financer « un plan global de restauration de l’environnement et de la biodiversité » après le passage de l’incendie

A.V.
— 
Après l'incendie, sur la commune de Grimaud, dans le Var
Après l'incendie, sur la commune de Grimaud, dans le Var — Alexandre Vella / 20 Minutes

Après l'incendie dans le Var qui a ravagé près de 7.000 hectares dans le massif des Maures, l’armateur marseillais, leader mondial du transport maritime a annoncé ce jeudi un don d’un million d’euros. Ce don sera versé à un fonds régional qui réunit propriétaires forestiers et financeurs publics et privés dans le cadre de la préservation des espaces forestiers régionaux, a annoncé la CMA-CGM dans un communiqué.

Des essences d’avenir adaptées aux changements climatiques

La compagnie entend ainsi financer « un plan global de restauration de l’environnement et de la biodiversité en trois étapes ». Dans un premier temps, un diagnostic post-incendie permettra d’évaluer les dégâts et d’établir une stratégie de réhabilitation et de prévention des incendies. Suivra une mise en sécurité des sols pour prévenir l’érosion et l’installation de refuge pour animaux. Enfin, des replantations seront envisagées d’ici deux à trois ans, avec des essences présentes avant l’incendie mais aussi quelques-unes « d’avenir », adaptées aux changements climatiques, poursuit l’armateur marseillais qui a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 31,4 milliards de dollars pour un peu plus de 6 milliards de bénéfices avant impôts.