Madoff est profondément désolé et... placé en détention

HAUT VOL Le financier a plaidé coupable...

Avec agence

— 

Le procureur Marc Litt, écartant toute clémence et possibilité de négociation, a indiqué qu'il allait requérir 150 ans de prison.
Le procureur Marc Litt, écartant toute clémence et possibilité de négociation, a indiqué qu'il allait requérir 150 ans de prison. — Stephen Chernin AFP/Getty Images

On saura le 16 juin prochain à quelle peine peut être condamné un homme qui a fraudé quelque 50 milliards d’euros.

«Monsieur Madoff, dites nous ce que vous avez fait», lui a demandé solennellement ce jeudi le juge Denny Chin, au tribunal fédéral de New York qui juge l'affaire au pénal.

«Je suis profondément désolé et honteux», a répondu Bernard Madoff, qui a plaidé coupable de 11 chefs d'inculpation et s'exprimait publiquement pour la première fois sur l'affaire. Il a expliqué que la fraude avait commencé dans les années 1990.

«Accepter la responsabilité de mes crimes»

«Je pensais que cela s'arrêterait vite et que j'arriverais à me dépêtrer» de cette situation, «ainsi que mes clients», a dit le financier âgé de 70 ans, mais «cela s'est révélé difficile, et finalement impossible».

«Je ne peux pas exprimer convenablement à quel point je suis désolé», a-t-il poursuivi. «Je suis ici aujourd'hui pour accepter la responsabilité de mes crimes».

Le juge a prononcé la mise en détention immédiate du financier américain qui a été tout de suite menotté. Rendez-vous au 16 juin pour la condamnation. Madoff risque jusqu'à 150 ans de prison