L’allocation de rentrée scolaire versée à partir de ce mardi à trois millions de familles

POUVOIR D'ACHAT L’allocation est versée en France métropolitaine, ainsi qu’en Guadeloupe, Guyane et Martinique, les familles de Mayotte et de la Réunion l’ayant déjà reçue le 4 août dernier

M.F
— 
qdq
qdq — SYSPEO/SIPA

Trois millions de familles aux revenus modestes vont recevoir dès ce mardi une allocation de rentrée scolaire en fonction de leur nombre d’enfants. En tout, près de cinq millions d’élèves vont pouvoir bénéficier de cette aide destinée à faire face aux dépenses de la rentrée et ainsi assurer la continuité de l’apprentissage.

Pour en bénéficier, le plafond de ressources annuelles du foyer ne doit pas dépasser 25.319 € avec un enfant, 31.162 € avec deux enfants et 37.005 € avec trois enfants, puis 5.843 € en plus par enfant supplémentaire. « A noter que si vos ressources annuelles dépassent de peu ce plafond imposé, vous pouvez tout de même toucher une allocation de rentrée scolaire réduite », précise la Caisse d’allocation familiale qui verse cette aide.

Pas d’augmentation exceptionnelle en 2021

Cette année, l’allocation ne sera pas majorée de 100 euros supplémentaires, comme c’était le cas pour la rentrée 2020 compte tenu des conséquences sociales de la crise épidémique. Son montant s’élève à 370,31 € pour les enfants de 6 à 10 ans ainsi que les enfants plus jeunes inscrits en CP, à 390,74 € pour les 11-14 ans et à 404,28 € pour les 15-18 ans.

Le site du gouvernement indique que les parents d’enfants de 6 à 15 ans n’ont « aucune démarche à accomplir » puisque l’allocation est « versée automatiquement aux familles déjà allocataires qui remplissent les conditions ». La reprise des cours est prévue le jeudi 2 septembre pour les zones académiques A, B et C.