Logement : Comment détecter une fuite d'eau ?

MAISON Souvent invisibles, les fuites d’eau peuvent coûter cher et être sources de nombreux problèmes ultérieurs si elles ne sont pas décelées et réparées rapidement

Lauren Ricard pour 20 Minutes
— 
En cas de fuite dans vos canalisations, vous devez agir immédiatement.
En cas de fuite dans vos canalisations, vous devez agir immédiatement. — IStock/ City Presse

Tout juste de retour de vacances, vous avez la mauvaise surprise de recevoir votre facture d’eau, dont le montant exorbitant vous a fait bondir au plafond. N’ayant pas consommé plus que d’habitude, vous avez dû vous rendre à l’évidence : il est probable que vous ayez une fuite d’eau.

Que celle-ci soit importante ou non, il est crucial qu’elle soit rapidement prise en charge afin d’éviter dégâts, dépenses inutiles et gaspillage. On vous explique comment la détecter facilement et y remédier.

Les vérifications de base

Le premier réflexe à avoir est de faire le tour des robinets de votre maison pour vérifier s’ils sont bien fermés et de vous assurer que votre chasse d’eau fonctionne correctement. Si vous possédez un jardin, jetez également un coup d’œil au réglage de votre système d’arrosage automatique. Si tout vous semble normal, le soir venu, fermez vos robinets, ne tirez plus la chasse d’eau et assurez-vous que votre chauffe-eau, chaudière ou ballon d’eau chaude ainsi que vos appareils électroménagers tels que lave-linge et lave-vaisselle ne sont pas en état de fonctionnement, puis relevez votre compteur. Le lendemain matin, si vous remarquez que votre compteur a continué de tourner pendant la nuit alors que vous n’avez rien consommé, c’est qu’il y a bel et bien une fuite.

Pour la localiser, fermez les arrivées d’eau les unes après les autres, en regardant à chaque fois les chiffres du compteur. Dès que celui-ci s’arrête, vous avez trouvé le circuit où est localisée la fuite. Vous pouvez alors changer la pièce défaillante ou recourir à un plombier.

Le fléau des fuites invisibles

En dépit de vos recherches, vous n’arrivez pas à détecter d’où provient la fuite ? Il peut alors s’agir d’une canalisation percée, un problème qui nécessite l’intervention immédiate d’un plombier. En effet, si la fuite est située dans l’un de vos murs, même si les dégâts finissent par être visibles (papier peint qui se détache, taches d’humidité, odeur de moisi, cloisons qui gondolent), vous ne pourrez probablement pas régler le problème sans l’aide d’un professionnel. En revanche, si la canalisation fissurée est enterrée dans le sol, les dommages pourraient être considérables, voire menacer la solidité du bâti sans que vous ne vous en aperceviez, et nécessiter par la suite d’importants travaux d’assèchement et de rénovation. Dans ce cas, seul un plombier correctement équipé pourra être capable de localiser la fuite précisément, en utilisant un gaz traceur, une caméra thermique ou un micro spécifique.

Sachez que certains contrats d’assurance habitation incluent la recherche de fuite, renseignez-vous afin de savoir si vous pouvez bénéficier de ce service gratuitement.

Un désastre écologique… et économique

Sans parler des nombreux dégâts qu’une canalisation percée pourrait occasionner dans votre habitat, la moindre petite fuite ou plomberie défaillante peuvent être lourdes de conséquences. Ainsi, un robinet qui goutte peut vous faire perdre jusqu’à 120 litres d’eau chaque jour, tandis qu’une fuite de chasse d’eau représente un gâchis de 600 litres quotidiens. À la fin de l’année, ce sont alors plusieurs centaines d’euros qui s’évanouissent dans la nature. Un lourd impact pour l’environnement, mais aussi pour votre porte-monnaie.

Un remboursement salvateur

En cas de fissure au niveau d’une canalisation responsable d’une fuite importante, vous pouvez prétendre à un dégrèvement de facture. La loi Warsmann du 17 mai 2011 prévoit en effet que si votre consommation excède le double de votre consommation habituelle et sous réserve de transmettre à votre fournisseur d’eau une attestation de réparation d’une entreprise de plomberie (indiquant la date des travaux ainsi que l’origine précise de la fuite) sous un mois, la différence devra vous être remboursée.