Emploi : En quoi le portage salarial consiste-t-il ?

JOB Vous avez un projet d’activité de services mais vous hésitez à vous lancer ?

Z.P. pour 20 Minutes
— 
L portage salarial attire avant tout les travailleurs qui souhaitent tester une activité.
L portage salarial attire avant tout les travailleurs qui souhaitent tester une activité. — iStock / City Presse

Le portage salarial est une invention juridique qui combine l’indépendance de l’entrepreneur et la facilité de gestion du salariat. Aux yeux de la loi, le porté est en effet employé par une société de portage dans le cadre d’un CDD ou d’un CDI. Mais en pratique, il est seul aux commandes de son portefeuille clients.

Un statut ambivalent

De son côté, l’entreprise de portage offre un cadre sécurisant. Elle valide et signe tous les contrats que ce dernier passe avec ses clients. C’est elle aussi qui facture ces derniers et qui verse le salaire mensuel au porté sur un « compte d’activité » prévu à cet effet, du moins lorsqu’il a effectué des prestations. Chaque mois, elle doit d’ailleurs l’informer du détail de la facturation : versement effectué par le client, frais de gestion, frais professionnels, prélèvements sociaux et fiscaux, rémunération nette et montant de l’indemnité d’apport d’affaire.

Cette prise en charge administrative peut également se coupler avec divers services d’accompagnement pour aider le porté à développer son activité. Mais, attention, il exerce tout de même son activité comme n’importe quel travailleur indépendant en recherchant seul ses missions et ses clients et en fixant librement ses prix, dans la limite de certains plafonds déterminés par la loi.

Une rentabilité délicate

Ce statut présente un inconvénient : la rémunération, autrement dit le chiffre d’affaires réalisé par le porté qui est converti en salaire par la société de portage. En effet, outre la commission prélevée par cette dernière – entre 5 et 15 % sur chaque facturation –, le porté doit supporter les cotisations salariales et patronales. Et ce, même si au sens juridique la société de portage est son employeur.

En pratique, le porté touche environ 50 % du montant de la prestation qu’il a facturée à son client. Mieux vaut donc que l’activité se lance très vite ou qu’elle ne constitue qu’un complément de revenus pour arrondir ses fins de mois.

Des profils variés

C’est pour cette raison que le portage salarial attire avant tout les travailleurs qui souhaitent tester une activité. Cette forme d’emploi est notamment utilisée par les cadres, les ingénieurs et les chefs de projet comme alternative à l’auto-entrepreneuriat, avant de fonder leur propre société de services en tant que consultant. Les domaines privilégiés de ce secteur sont en effet les métiers du Web​ et les prestations intellectuelles (communication, marketing, comptabilité, ressources humaines…).

C’est aussi une solution pour les seniors qui ont des difficultés à retrouver du travail, mais aussi pour les jeunes diplômés qui aspirent à davantage d’indépendance. Dégagé des tâches administratives, le porté peut se concentrer sur le développement de son activité afin d’évaluer si elle est rentable et pérenne. En cas d’échec, il se contente de mettre fin au portage au lieu de déposer le bilan. En plein essor depuis plusieurs années, le portage salarial est un mode de travail choisi par près de 90.000 consultants en France, selon les estimations disponibles.

Choisir son entreprise de portage

Toutes les entreprises de portage n’ont pas les mêmes contraintes ni les mêmes avantages.

  • Le chiffre d’affaires minimum imposé : certaines entreprises de portage l’imposent pour n’accepter que les portés investis à temps plein dans leur activité. À l’inverse, d’autres ne vous embêteront pas si vous n’avez aucun client pendant plusieurs mois.
  • Les frais de gestion : outre la commission prélevée, des sociétés ajoutent des frais d’inscription et de désinscription.
  • Les services : assistance juridique, gestion de l’activité via une plateforme internet, prise en compte des charges de fonctionnement en frais professionnels… Certaines sociétés vous rendent de précieux services.

Obtenez plus d’infos sur le Guideduportage.com et sur le Syndicatportagesalarial.fr.