Gare aux arnaques avec les cartes prépayées

ARGENT Les escrocs ne manquent jamais d’imagination. Dernier moyen en vogue : le paiement par carte prépayée rechargeable

J.P. pour 20 Minutes
— 
Les cartes prépayéespermettent d’effectuer des transferts d’argent en toute simplicité.
Les cartes prépayéespermettent d’effectuer des transferts d’argent en toute simplicité. — IStock / City Presse

De multiples techniques permettent de vous extorquer de l’argent sans vous laisser la moindre chance de le revoir un jour. Mais pour maximiser leurs chances de ne pas se faire attraper, les malfaiteurs doivent redoubler d’ingéniosité en utilisant des méthodes qui rendent le traçage de la transaction très complexe, voire impossible.

Et une nouvelle technique semble particulièrement en vogue ces derniers temps : utiliser les cartes prépayées.

De l’argent retiré n’importe où dans le monde

Les cartes de paiement rechargeables sont couramment vendues chez les buralistes et utilisables dans le monde entier, à l’instar des offres PCS, Transcash ou Neosurf. Sans engagement, ces formules permettent de régler vos achats sur Internet ou en magasin sans avoir à ouvrir un compte bancaire. Elles évitent tout découvert, puisque vous ne pouvez dépenser que ce qu’il y a sur la carte, et sont accessibles à tous sans condition de solvabilité.

En outre, elles permettent d’effectuer des transferts d’argent en toute simplicité. En effet, il suffit d’acheter une recharge chez le buraliste et de communiquer son code à la personne de son choix pour que cette dernière puisse alors créditer sa propre carte prépayée et retirer la somme en espèces à un distributeur situé n’importe où à l’étranger. Et c’est bien ce qui attire les escrocs, qui peuvent ainsi récupérer votre argent en toute impunité dans l’anonymat le plus complet et de façon intraçable.

Gare aux messages de détresse

Vous avez repéré une annonce alléchante de location ou de vente d’un objet quelconque sur Internet ? Toute demande de règlement par coupon-recharge doit vous alerter. Prenez garde également aux messages provenant soi-disant de proches en situation de détresse à l’étranger ou encore de ceux qui vous font croire que votre ordinateur a été piraté et qui demandent dorénavant le paiement de la rançon via ce type de carte.

Renseignez-vous sur Cybermalveillance.gouv.fr pour éviter les arnaques les plus fréquentes du Web. En cas de tentative d’escroquerie, n’hésitez pas à la signaler sur le site officiel Internet-signalement.gouv.fr.