Transport aérien : Le trafic français légèrement en hausse, les tarifs en baisse

TRANSPORTS Le trafic passager en France correspondait en juin à 28,3 % de celui constaté lors du même mois en 2019

20 Minutes avec agence
— 
L'aéroport de Roissy -Charles de Gaulle.
L'aéroport de Roissy -Charles de Gaulle. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

La crise sanitaire impacte toujours le secteur aérien en France. En juin dernier, le trafic passager dans les aéroports de l’hexagone correspondait à 28,3 % de celui constaté lors du même mois en 2019, soit avant la pandémie, rapporte BFM TV ce mardi. C’est ce que révèlent les chiffres de TendanCiel, l’indicateur mensuel du trafic aérien commercial établi par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC).

C’est toutefois 8,9 points de plus qu’en mai. Au total, lors du premier semestre de l’année, le trafic s’élevait à 19,2 % de celui constaté il y a deux ans.

Des signes d’amélioration

L’indicateur montre quelques signes d’amélioration. « Le trafic intérieur franchit le seuil des 50 % pour la première fois depuis octobre 2020 : il atteint 54,7 %, soit 12,6 points de plus que le mois précédent », indiquent les statistiques. « La progression la plus sensible est observée sur les liaisons reliant la métropole aux outre-mer (+29,2 points) », est-il ajouté. Le trafic international est aussi en progrès de 8 points et « passe la barre symbolique des 20 % pour la première fois depuis août dernier ». « La reprise concerne essentiellement l’Afrique (32,7 %) et l’Union européenne (25,9 %) », est-il aussi précisé.

Comme l’explique BFM TV, les compagnies aériennes continuent par ailleurs de baisser leur prix. « Les prix de billets d’avion au départ de France baissent en juin 2021 avec un recul constaté de 3,2 % par rapport à juin 2019 et de 2 % au cumul sur le 1er semestre. Cette baisse globale est particulièrement sensible sur les vols de et vers l’outre-mer », précise ainsi la DGAC.