Des dollars du plan américain pour les banques françaises

— 

La Société générale et Calyon, une filiale du Crédit agricole, auraient reçu plus de 5 milliards d'euros après le renflouement de l'assureur en difficulté AIG par les pouvoirs publics américains, affirmait hier Le Parisien. Vendredi, le Wall Street Journal avait indiqué que plus d'une vingtaine de banques américaines et européennes avaient bénéficié de ce sauvetage pour environ 50 milliards de dollars. Selon Le Parisien, qui ne cite pas de sources, « AIG aurait eu envers la Société générale et la banque d'affaires Calyon, filiale du Crédit agricole, une dette de respectivement 4,8 milliards de dollars et 1,8 milliard de dollars ». Interrogées par l'AFP, les deux banques n'ont pas souhaité commenter. ■