PACA : Les candidats à l’exploitation de la ligne TER Marseille-Nice sont connus

SUR LES RAILS La région Paca prend le train de l’ouverture à la concurrence de ses lignes de TER

Alexandre Vella

— 

Un TER de la région Paca, en gare de Nice
Un TER de la région Paca, en gare de Nice — SYSPEO/SIPA

Mettre rapidement sur les rails l’ouverture à la concurrence des lignes TER était une des locomotives de la campagne de Renaud Muselier, réélu à la tête de la région Paca en juin dernier. Un chantier initié en février 2020 par le lancement d’appels d’offres pour la ligne reliant Marseille à Nice, et les lignes Azur, rayonnant autour de la capitale des Alpes-Maritimes.

Les candidats sont connus, a annoncé La Provence. Pour la ligne Marseille-Nice, qui représente 7.000 voyageurs quotidiens, la compagnie l’italienne Thello et les françaises SNCF et Transdev se sont manifestés. Sur le second lot aux 12.000 passagers, seule la SNCF s’est positionnée.

Lancement fin 2024, début 2025

L’attribution des lots sera rendue public à l’automne pour un début d’exploitation fin 2024, début 2025. En mars dernier, Renaud Muselier se satisfaisait de cette ouverture à la concurrence, dont l’appel d’offres sur la ligne Marseille-Nice prévoit « une cadence quasiment doublée, soit un train toutes les heures. L’opérateur devra, en plus de construire un autre centre de maintenance à Nice-Ville, et choisir de nouveaux matériels pour remplacer des trains vieillissants », indiquait-il à 20 Minutes.