Comment porter plainte quand on est victime d’une arnaque financière ?

ARGENT Alors que les arnaques aux placements financiers se multiplient en ligne, les épargnants se sentent parfois démunis face à leurs recours

J.P. pour 20 Minutes

— 

Il est indispensable de garder toutes les traces de vos transactions financières afin de pouvoir réagir en cas d'arnaque.
Il est indispensable de garder toutes les traces de vos transactions financières afin de pouvoir réagir en cas d'arnaque. — IStock / City Presse

Cryptomonnaies, diamants d’investissement, vins ou même parkings, les arnaques aux placements financiers ont une tendance à se multiplier depuis plusieurs années sur Internet. Afin de prémunir les épargnants de toute mauvaise surprise, l’Autorité des marchés financiers (AMF) fait donc régulièrement œuvre de pédagogie et de prévention.

Mais le risque zéro n’existe pas. Vous êtes victime d’une escroquerie ? Le gendarme du secteur rappelle la conduite à adopter pour porter plainte de façon efficace.

Les autorités à contacter au plus vite

En cas d’investissement auprès d’un site internet qui se révèle finalement frauduleux, vous devez au plus vite contacter les autorités judiciaires. Pour cela, vous pouvez envoyer directement votre plainte au tribunal judiciaire par recommandé avec accusé de réception. Ceci dit, il est plus simple de s’adresser au commissariat ou à la gendarmerie de son quartier, qui pourra également vous renseigner sur tous les éléments susceptibles d’étayer votre dossier. Pour gagner du temps, vous pouvez d’ailleurs remplir une pré-plainte sur le site officiel Pre-plainte-en-ligne.gouv.fr avant de vous déplacer.

Dans tous les cas, il est impératif d’expliquer de façon détaillée ce qui vous est arrivé, en fournissant le plus d’informations possibles. Outre le nom de domaine du site internet en cause, vous devez essayer de donner les identités et coordonnées des personnes avec lesquelles vous avez été en contact, raconter de quelle façon vous avez été appâté et préciser le montant total escroqué. Tous les documents, contrats, ordres de virements, échanges par mail et même captures d’écran seront également utiles à l’instruction de l’affaire. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de toujours conserver toutes les traces de ses transactions financières.

Qui contacter ?