Comment regrouper ses crédits pour optimiser ses mensualités ?

ARGENT Le remboursement de vos emprunts représente une charge financière trop importante au quotidien ?

Julie Polizzi pour 20 Minutes

— 

Le regroupement de crédits permet bien souvent de diminuer le montant de vos mensualités, moyennant un coût final plus élevé.
Le regroupement de crédits permet bien souvent de diminuer le montant de vos mensualités, moyennant un coût final plus élevé. — IStock / City Presse

Entre l’emprunt de la maison, celui pour la voiture et le troisième pour l’électroménager, il est parfois difficile d’y voir clair dans ses différents remboursements, mais aussi de tous les assumer. Le regroupement de crédits permet alors de restructurer ses dettes, afin de mieux optimiser ses mensualités. Mais encore faut-il s’y prendre avec précaution pour éviter que le coût global n’explose.

Plusieurs crédits en un seul

Cette opération consiste en un rachat de tout ou partie de vos emprunts en cours afin de les réunir en un seul. De cette façon, vous pourrez adapter cet unique échéancier à votre capacité de remboursement. Le regroupement de vos contrats peut porter sur n’importe quel type de crédits. Vous pouvez par exemple réunir votre prêt immobilier avec le crédit à la consommation contracté pour acheter votre nouvelle machine à laver ou votre frigo.

Le principe est le même avec le prêt souscrit pour financer votre voiture, vos travaux de rénovation ou encore avec l’emprunt professionnel qui vous a permis de lancer votre société. Tout est possible, y compris d’inclure des crédits renouvelables et même d’autres dettes comme des découverts bancaires.

Mais si la part de votre prêt immobilier représente plus de 60 % du montant total du regroupement, le nouveau contrat sera traité comme un emprunt immobilier et par conséquent soumis aux règles applicables en la matière, notamment pour sa conclusion (10 jours de délai entre l’envoi de l’offre et son acceptation).

Baisse des mensualités, hausse du coût global

Les modalités du regroupement de crédits s’adaptent à la situation de chaque emprunteur. Lorsque le marché s’y prête, il peut simplement s’agir d’un rachat à des conditions plus avantageuses. C’est notamment intéressant pour ceux qui ont souscrit un prêt immobilier à une période de taux d’intérêt très élevés et qui peuvent, par ce biais, bénéficier d’une ristourne sur le coût total en effectuant un rachat à un taux bien inférieur.

Par ailleurs, si votre capacité de remboursement s’est améliorée, cette opération de regroupement peut vous permettre de réduire la durée de votre engagement, et par conséquent de payer moins d’intérêts, en contrepartie d’une mensualité plus forte.
Ceci dit, l’objectif premier du regroupement de crédits étant d’alléger la charge financière mensuelle, il s’agit le plus souvent d’obtenir une mensualité unique plus faible, moyennant l’allongement de la durée du nouvel emprunt. Si vous avez 3 crédits en cours étalés sur un et trois ans, ils pourront par exemple être remplacés par un contrat sur cinq ans. Bémol : le coût total va augmenter.

Bien calculer son coût

Le regroupement de crédits n’est pas systématiquement avantageux. Il est donc nécessaire d’effectuer certaines vérifications. Il s’agit d’abord de déterminer le coût restant dû de vos différents prêts, autrement dit des intérêts restant à rembourser. Ensuite, il faut évaluer celui de l’opération de rachat, en multipliant le montant de l’échéance proposée par le nombre de mois du nouveau prêt et en y ajoutant les inévitables frais de dossier appliqués. Attention, des indemnités de remboursement anticipé pour vos anciens prêts peuvent aussi gonfler la facture.

Comparez enfin vos résultats pour savoir si le coût total du regroupement est inférieur à celui de vos crédits en cours. Sachez que c’est rarement le cas. Il n’empêche, ce sera alors en connaissance de cause que vous accepterez de payer finalement plus cher sur la durée afin de pouvoir desserrer l’étau financier de vos remboursements mensuels et éviter ainsi de tomber dans une situation de surendettement​.

Examinez toutes les options

Avant de s’engager dans une opération de regroupement de crédits, il est recommandé d’envisager d’autres solutions :

  • Faire ses comptes : en cas de difficultés financières, le premier réflexe doit évidemment être de faire le point sur son budget pour tenter de le rééquilibrer. Assurez-vous aussi que vous percevez bien toutes les allocations auxquelles vous avez droit et faites éventuellement intervenir vos assurances.
  • Vérifier ses contrats : vos emprunts permettent peut-être de bénéficier d’un aménagement des mensualités à la baisse ou d’une suspension ou d’un report d’échéances. Selon les modalités, c’est parfois plus intéressant qu’un rachat.
  • Comparer les offres : toute proposition de regroupement de crédits doit s’accompagner d’un tableau de bord récapitulatif permettant de comparer facilement le montant total dû au titre des emprunts en cours avec celui du nouveau prêt proposé.