Logement : Pourquoi ne pas opter pour un sol en liège pour sa terrasse ?

IMMOBILIER Alternative au carrelage et au sol stratifié, celui en liège est une solution isolante naturelle

V.B pour 20 Minutes
— 
IStock / City Presse

Matériau présent dans l’écorce de certains arbres, dont le chêne-liège, le liège protège l’arbre des insectes, du froid et des intempéries tout en lui permettant de respirer, puisque ses cellules sont remplies d’air. Comme il n’absorbe pas les liquides, il est utilisé depuis des siècles pour fabriquer des bouchons et fermer les bouteilles de vin, mais aussi pour fabriquer des semelles de chaussures, des sièges de voiture, des dessous-de-plat artisanaux, des instruments de musique, des bouées, des flotteurs… Même le secteur de la mode l’a utilisé en le transformant en vêtements, sacs à main, chapeaux et bijoux.

Dans le domaine de l’habitat, boosté par l’essor des maisons écologiques, il est désormais considéré en raison de ses nombreux atouts.

Confort et sécurité

Réputé pour ses qualités phoniques, thermiques et vibratoires, le liège est un revêtement de sol utilisable à l’intérieur de la maison, où il permet d’atténuer le bruit des pas, des jouets des enfants qui tombent ou des griffes des animaux domestiques. Matériau imputrescible, hydrofuge et très résistant aux intempéries ainsi qu’aux cycles de gel et de dégel, le liège envahit désormais les extérieurs, les balcons et les terrasses. Comme il résiste à l’eau et ne pourrit pas, il peut supporter la pluie sans encombre et a une longue durée de vie. Adapté au passage intensif, il repousse, en outre, les attaques des rongeurs, des insectes ainsi que la prolifération des champignons.

Léger, confortable et esthétique, il sécurise par la même occasion l’espace extérieur, puisqu’il est antidérapant et amortit les chocs. Un bon moyen d’habiller le pourtour d’une piscine ou de créer une aire de jeux. Sa souplesse apporte du confort et sa matière, qui emmagasine la chaleur, n’est jamais froide.

Le charme du liège

Le revêtement liège s’intègre aussi bien dans les constructions modernes que dans les bâtis anciens. Au début du XXe siècle, il était d’ailleurs le chouchou du célèbre architecte Frank Lloyd Wright. Intemporel, naturel et agréable au toucher, il apporte du charme et de l’originalité à un extérieur prévu pour se détendre.

On peut aussi peindre ou réaliser des motifs au pochoir sur le liège naturel non verni. Pour cela, on devra utiliser une peinture latex ou acrylique puis une cire, une huile de cire ou un vernis spécial pour le protéger.

Un matériau écoresponsable

Écologique et 100 % naturel, le liège est un matériau respectueux de l’environnement. Antiallergique, il ne dégage ni flammes ni fumées toxiques en cas d’incendie. De plus, la création de sa matière première est le résultat naturel de la photosynthèse, ce qui ne nécessite pas d’énergie. Le chêne-liège capte deux fois plus de CO² que n’importe quel autre arbre.

Formes et installation

Pour isoler un sol ou construire une terrasse, on utilisera plutôt du liège expansé pur. On le trouve sous forme de plaques, de panneaux, de rouleaux ou encore de dalles à coller directement sur le sol. Au niveau de l’installation, certaines entreprises coulent directement le liège sur place, à la manière d’une dalle de béton, pour un rendu uniforme. Très léger, il peut s’appliquer à tous les supports tels que du bitume, un dallage de terre-plein, un ancien carrelage ou un plancher.

Le must, ce sont les lames flottantes à clipser. À l’instar d’un véritable parquet, la version en liège est munie d’un système d’emboîtage qui facilite l’installation et qui ne nécessite pas forcément les services d’un professionnel. Les prix pour un sol en liège varient généralement entre 25 et 50 euros le mètre carré, selon la qualité.

Un entretien facile

Le liège a un autre avantage : son entretien est rapide et facile, similaire à celui des parquets en bois huilés ou vitrifiés. Un coup d’aspirateur régulier suffit et, si le sol est vraiment sale, on passe une serpillière légèrement humide, à laquelle on peut ajouter un peu de savon noir ou de polish.

Pensez toutefois à ne pas laisser les taches d’eau stagner et à les absorber immédiatement pour éviter les déformations.