Logement : Quels matériaux choisir pour une cloison intérieure ?

VIE PRATIQUE Conçue pour redistribuer les volumes de vos espaces de vie, la cloison intérieure se décline sous de nombreuses formes et pour tous les budgets

Lauren Ricard pour 20 Minutes
— 
Castorama

Pour structurer votre espace intérieur, gagner en intimité, créer une pièce supplémentaire ou préserver votre habitat de l'humidité, les cloisons sont une solution. Fixes ou mobiles, en plâtre, en verre ou en bois, à visée décorative ou dans un but purement pratique, on vous aide à choisir le matériau et le modèle qui conviennent le mieux à votre projet.

Le plâtre, la solidité à petit prix

Constituées de plaques de plâtre, les cloisons de ce type sont généralement montées sur une structure en métal et ne nécessitent pas de liant pour être posées. Offrant à la fois une très bonne isolation thermique et phonique, elles sont relativement bon marché et faciles à installer, d’où leur grande popularité. Il s’agit d’aménagements semi-définitifs : une fois posées, vous ne pourrez plus les retirer quand bon vous semble, mais si besoin, vous pourrez les abattre sans menacer le reste du bâti.

Les cloisons fixes, faites pour durer

Construites en briques, en béton cellulaire ou encore en pierres naturelles et assemblées à l’aide de colle ou de mortier, les cloisons dites à « matériaux humides » sont gage de solidité et de durabilité. Mieux vaut donc être sûr de vous avant de les faire monter, d’autant que, à moins d’avoir des connaissances en maçonnerie, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour leur construction. Si les cloisons fixes sont onéreuses, ce sont aussi celles qui possèdent les meilleures qualités en termes d’isolation et de résistance.

Le verre laisse passer la lumière

Lumineuses et élégantes, les cloisons vitrées, façon verrière, baie vitrée ou en pavés de verre, ont le vent en poupe ces dernières années. En jouant sur leurs effets de transparence, on parvient à créer de nouveaux espaces de vie sans les isoler et en laissant entrer la lumière à flots. Elles peuvent par exemple faire office de séparation entre les parties chambre et salle de bains d’une suite parentale ou permettre d’ouvrir une cuisine sur la salle à manger.

De la légèreté du verre au bois élégant en passant le béton cellulaire, la cloison délimite vos espaces de vie selon vos besoins.
De la légèreté du verre au bois élégant en passant le béton cellulaire, la cloison délimite vos espaces de vie selon vos besoins. - IStock/ City Presse

Le bois, l’atout design

Très esthétique, le bois est l’atout déco par excellence. On l’apprécie notamment sous sa forme ajourée, façon claustra, en bambou ou version cloison japonaise en bois et papier translucide ultra-léger. À l’instar des cloisons vitrées, le claustra en bois structure l’espace sans le cloisonner et apporte une touche de personnalité à nos intérieurs.

Des cloisons modulables

Avec la pandémie et les confinements successifs, nos besoins en termes d’aménagement intérieur ont évolué. Pour que votre maison s’adapte à vos envies, misez sur les cloisons modulables amovibles. Elles permettent de délimiter l’espace à votre guise sans passer par la case travaux, de s’offrir davantage d’intimité ou de créer une pièce supplémentaire à moindre coût.

La plupart des modèles sont montés sur rails coulissants ou fixés avec des vérins, afin d’être démontables et d’évoluer. Autre avantage, de nombreuses marques proposent des modèles de panneaux entièrement personnalisables : couleurs, finitions, à imprimés, avec fenêtre ou rangements…