Les démarches essentielles après une naissance

Argent Les heureux parents d'un bambin ont assez vite du pain sur la planche pour déclarer ce nouveau membre de la famille aux différentes administrations. On vous donne la marche à suivre.

J.P. pour 20 Minutes
— 
La venue au monde d'un nourrisson implique certaines démarches administratives à effectuer rapidement.
La venue au monde d'un nourrisson implique certaines démarches administratives à effectuer rapidement. — IStock / City Presse

Tout à la joie d'être désormais parents, les couples qui viennent d'avoir un enfant ont un certain nombre de démarches administratives à réaliser dans les tous premiers jours et semaines qui suivent cet heureux événement. On vous aide à ne rien oublier.

1/ L'état civil en priorité

Procédure ô combien symbolique pour les jeunes parents, la déclaration de la naissance à l'état civil doit impérativement être réalisée dans les 5 jours ouvrables après l'accouchement à l'hôpital ou à la mairie. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle c'est en général le papa qui s'en charge. Pour ce faire, il faut fournir l'attestation du médecin ou de la sage-femme, ainsi que les cartes d'identité des deux parents.

2/ Les organismes sociaux

De même, la venue au monde d'un bambin intéresse plusieurs administrations qu'il faut prévenir sans tarder pour ouvrir tous les droits de votre bout de chou. Commencez donc par déclarer cette naissance à la Sécurité sociale dès la sortie de la maternité via le portail Ameli.fr, le numéro officiel 3646 ou encore par courrier adressé à votre caisse primaire d'Assurance maladie. Dans la foulée, prévenez également votre mutuelle. Par la suite, il faudra aussi mettre à jour votre carte Vitale pour y rattacher votre enfant.
N'oubliez pas non plus de signaler cet heureux événement à la CAF (ou la MSA pour le régime agricole) grâce au site Caf.fr ou par courrier, afin de pouvoir toucher toutes les aides à la naissance auxquelles vous avez droit.

3/ Travail et impôts

La loi vous donne par ailleurs 60 jours après l'accouchement pour signaler l'arrivée de votre petit loup aux services fiscaux et adapter ainsi votre taux de prélèvement à la source qui varie en fonction du nombre de personnes à charge. Il suffit pour cela d'accéder à votre espace personnel sur Impots.gouv.fr. Attention, selon votre situation maritale, la démarche doit être effectuée par un seul ou les deux parents.
Alors que la mère poursuit son congé maternité commencé avant l'accouchement, la législation octroie 3 jours de congé pour naissance (ou adoption) au deuxième parent. Faites la demande à votre employeur en fournissant une copie de l'acte de naissance, sachant que les jours doivent être posés à une date proche de l'événement. Dans les 4 mois suivants, vous pourrez également prendre un congé de paternité (facultatif) qui est passé de 11 à 25 jours fractionnablespour une naissance simple (contre 32 jours en cas de naissances multiples) au 1er juillet 2021.