Immobilier : L’assurance emprunteur reste floue pour les usagers

ARGENT À l’heure de souscrire un crédit immobilier, l’assurance emprunteur est le dernier souci des aspirants à la propriété, selon une récente enquête de l’UFC-Que Choisir

J.P. pour 20 Minutes
— 
L'information sur l'assurance emprunteur reste encore aujourd'hui largement parcellaire.
L'information sur l'assurance emprunteur reste encore aujourd'hui largement parcellaire. — IStock / City Presse

Avant de s’engager sur vingt ans pour rembourser le crédit servant à financer son nouveau logement, mieux vaut avoir passé en revue toutes les conditions du contrat. En tête de liste, une attention toute particulière doit être apportée à l' assurance emprunteur inévitablement proposée par la banque. Rappelons en effet que cette protection essentielle atteint en moyenne 30 % du coût total d’un emprunt immobilier.

Pour faire baisser la facture, il est judicieux de comparer les offres du marché et de recourir à la délégation d’assurance, autrement dit de souscrire cette couverture auprès d’un prestataire extérieur à la banque prêteuse. En pratique, ce n’est toutefois pas gagné.

Une méconnaissance complète du sujet

D’après une enquête réalisée en avril 2021 par l'UFC-Que Choisir auprès d’un millier d’emprunteurs, 8 sondés sur 10 déclarent ne pas connaître le coût de leur assurance emprunteur, sachant que 82 % des participants sont couverts par l’offre de groupe de leur banque. Pourtant, cette dernière est bien souvent plus coûteuse que les assurances individuelles commercialisées par les assureurs alternatifs. Pire, 35 % des personnes interrogées ignorent qu’elles ont le droit de choisir une protection assurantielle indépendante au moment de la signature du prêt ou en cours de contrat, et 77 % ne savent pas à quel moment cette délégation peut s’effectuer.

Mais est-ce vraiment étonnant quand 60 % des répondants citent leur banquier comme première source d’information en la matière ? Alors que la majorité des participants à l’enquête ignorent quelles économies ils peuvent réaliser en changeant d’assurance emprunteur, rappelons qu’en moyenne, elles peuvent atteindre 4.000 euros.