Nantes : Après le Mölkky, Pilto veut devenir le « jeu d’extérieur de référence »

LOISIRS Créé par une Nantaise de 27 ans, Pilto est un nouveau jeu d'adresse fabriqué en France

Julie Urbach

— 

Après le Mölkky, Pilto veut devenir "le jeu d'extérieur de référence" — 20 Minutes
  • Pilto, un nouveau jeu d’extérieur veut s’imposer parmi les activités phares de cet été.
  • Par équipe, l’objectif est de lancer ses six planches de bois de telle sorte qu’un maximum d’entre elles se place au-dessus des autres.

« Pilto » comme « empiler et être en haut ». Voilà le nom d’une nouvelle activité qui pourrait bien enflammer vos prochains pique-niques ou apéros ensoleillés. Inspiré du Molkky et de la pétanque, ce petit jeu d'extérieur regroupe « tous les avantages sans les inconvénients » de ces incontournables de l’été, assure sa créatrice Claire Schiettecatte, 27 ans.

« On peut jouer à deux et jusqu’à six, entre amis ou avec les enfants, et sur n’importe quel terrain : plage, herbe… même un lit double, explique cette néo- Nantaise, ingénieure de formation. C’est un jeu d’adresse plutôt simple, rapide, avec sa dose de stratégie et d’aléatoire. Je voulais aussi quelque chose de facile à transporter. »

Partie de Pilto sur les bords de Loire à Nantes, le 15 juin 2021
Partie de Pilto sur les bords de Loire à Nantes, le 15 juin 2021 - J. Urbach/ 20 Minutes

Les règles de Pilto ne sont pas (trop) compliquées, même si on vous conseille de regarder notre vidéo si vous voulez bien tout comprendre. Répartis en deux équipes, les joueurs lancent par terre et à tour de rôle leurs six petites planches de bois (appelées Pilts) dans l’objectif d’en placer un maximum au-dessus des autres, quelles que soient leurs couleurs. Mais gare aux faux rebonds ou aux erreurs d’appréciation ! A la fin, on compte les points : un s’il n’y a qu’un Pilt qui en superpose un autre, deux s’il y’en a deux en dessous, etc... Et s’il y a plusieurs tas, on additionne les scores. Une partie se joue en quatre manches, pour garder le suspense jusqu’au bout.

Fabriqué en France

Lancé l’an dernier après une campagne de financement participatif réussie, Pilto est fabriqué à Torfou (Maine-et-Loire), en bois de hêtre français. Les pochons, quant à eux, sont issus de draps recyclés et confectionnés en Bretagne.

Alors que Claire Schiettecatte rêve d’en faire « un jeu de référence », elle assure que Pilto a déjà été vendu à plus d’un millier d’exemplaires. Jusqu’alors uniquement disponible sur Internet (au prix de 39,90 euros), il est depuis peu en vente dans quelques magasins Décathlon, et une soixantaine de Fnac.