Tesla pourrait se lancer dans la restauration rapide

DRIVE-IN La demande d’enregistrement officiel de trois visuels de la marque pourrait relancer projet de restaurants accolés aux stations de rechargement Tesla

20 Minutes avec Agence
— 
La marque d'Elon Musk pourrait créer des restaurants dans ses stations de rechargement.
La marque d'Elon Musk pourrait créer des restaurants dans ses stations de rechargement. — Hannibal Hanschke/AP/SIPA

Tesla a déposé le 27 mai dernier une demande de dépôt de trois marques différentes dans un domaine où on ne l’attend pas. Le document officiel du Bureau des Marques Déposées et des Brevets des Etats-Unis (USPTO) indique en effet que le constructeur automobile souhaite enregistrer ces entités dans le secteur des « services de restauration […] éphémère, […] self-service, […] à emporter ».

Les éléments pour lesquels Tesla souhaite obtenir les droits exclusifs sont le nom Tesla, le « T » constituant le logo de l’entreprise et la représentation de la marque écrite avec la police de caractères emblématique de la société, précise Electrek. La demande d’enregistrement auprès de l’USPTO sera examinée par un avocat autour du 27 août 2021, indique le site TechCrunch. Elle marque le début de la potentielle concrétisation d’un projet déjà évoqué par Elon Musk.

Transformer les stations de chargement en épiceries

Par le passé, le PDG de Tesla et plusieurs autres hauts dirigeants de l’entreprise avaient évoqué publiquement l’idée de s’investir dans la restauration. Le sujet avait été abordé dès 2017 par JB Straubel, directeur de la technologie du constructeur, lors d’une conférence sur la technologie appliquée aux restaurants. La marque avait alors indiqué étudier la possibilité de transformer ses stations de chargement en épiceries.

Un drive-in avec « des roller-skates et du rock »

Ces boutiques devaient proposer un service de restauration aux clients attendant la recharge de leur véhicule. Le projet n’avait jamais abouti mais certaines stations avaient été équipées de salons d’attente. En janvier 2018, Elon Musk avait mentionné sur Twitter son intention d’équiper une des stations de superchargeurs Tesla de Los Angeles d’un « drive-in à l’ancienne, avec des roller-skates et du rock ».

Là non plus, le restaurant n’avait jamais vu le jour. Tesla n’a pas souhaité donner d’informations supplémentaires concernant le projet pour lequel la société a fait ces demandes d’enregistrement.