Cambriolage : Quelles caméras choisir pour surveiller sa maison ?

VIE PRATIQUE À l’approche d’un départ en vacances, il est judicieux de préparer son habitation

Agence pour 20 Minutes

— 

CC0

Si le désir d’évasion est fort après des mois de restrictions sanitaires, vos vacances représentent aussi une aubaine pour les cambrioleurs. La France a déploré 234.300 cambriolages en 2019, soit un toutes les 90 secondes environ. Près d’un tiers de ces délits intervient durant les grandes vacances. Et la très grande majorité des enquêtes n’aboutissent jamais : seul un cas sur dix est résolu. Investir dans des caméras de surveillance peut alors être une solution.

Cerner ses besoins

Avec l’arrivée de grands acteurs du numérique comme Google ou Xiaomi, la caméra de surveillance a pris le virage high-tech. De nombreux modèles inondent le marché et il est de plus en plus difficile de faire son choix. Il convient donc de bien définir l’usage à venir de la caméra. Inutile, par exemple, de payer cher pour un modèle étanche qui finira dans le salon. Au contraire, si l’appareil est appelé à être exposé aux intempéries, il faudra se tourner vers des solutions conçues pour. Pour cela, il y a notamment l’Arlo HD Pack. L’investissement de base est élevé – environ 400 euros – et l’ensemble comprend quatre caméras VMS 3430. Utile quand on doit surveiller plusieurs points de passage. Les VMS 3430 fonctionnent à pile, se déclenchent en cas de mouvement, sonnent l’alerte sur le smartphone du propriétaire et stockent les images durant sept jours gratuitement sur le cloud du fabricant. Ces caméras peuvent filmer de jour comme de nuit. Un critère d’importance puisque certains modèles bon marché ne disposent pas d’une définition suffisante pour pouvoir filmer dans l’obscurité.

Attention donc à ne pas donner une valeur trop importante au critère du prix. Il vaut mieux investir une fois dans du bon matériel adapté à ses besoins que de faire des économies… avant de devoir tout changer quelque temps après. En moyenne, il faudra compter 100 euros par caméra si l’on veut des appareils de qualité. Pour les petites bourses, une solution sort toutefois du lot, la Xiaomi Mi Home 360 à 30 euros. Le géant chinois s’avance avec une offre agressive présentant un bon rapport qualité/prix. Plus on monte en gamme, plus les fonctionnalités sont avancées. La Netatmo Welcome (190 euros) est par exemple capable de reconnaître les visages et d’alerter en cas d’intrusion d’un inconnu. À voir, alors, ce qui relève du nécessaire ou du superflu.

Stockage et rendu

La qualité de l’image est un autre point important. Une définition de 720p est largement suffisante pour un usage courant, les modèles les plus onéreux misant sur du Full HD. Dans ce domaine, la Logitech Circle 2 (199 euros) fait forte impression. Sans fil, cette petite caméra résiste aux intempéries, est compatible Alexa, Apple Homekit et Google Chromecast, filme en 1080p de jour comme de nuit, possède un large champ de vision (180°) et son application est complète.

Autre piège à éviter, celui du stockage. Tous les modèles ne disposent pas de stockage interne, microSD par exemple. Rien n’empêche en effet un cambrioleur de s’emparer de la carte mémoire d’une caméra. En revanche, cela a donné l’idée aux fabricants de proposer, et de facturer, des solutions d’enregistrement sur le cloud. Si la totalité d’entre eux donne accès gratuitement aux images, celui-ci est le plus souvent limité dans le temps ou en quantité de données. Il faudra s’acquitter d’un abonnement pour avoir accès à certaines options. Ce coût, qui peut représenter jusqu’à 50 euros par an, devra donc être pris en compte au moment de l’achat.