D'ici deux ans, Airbus compte produire plus d'A320 qu'avant la crise sanitaire

AERONAUTIQUE L'avionneur européen vient d'annoncer qu'il tablait sur une production de 64 avions de la famille A320 par mois d'ici le deuxième trimestre 2023, contre 60 avant la crise sanitaire

B.C.

— 

Airbus a notamment vendu en février 10 exemplaires de son A320neo..
Airbus a notamment vendu en février 10 exemplaires de son A320neo.. — A. Pecchi - Airbus Group

Alors que la crise sanitaire plombe toujours le secteur aérien, Airbus a décidé de se tourner vers l’avenir et de préparer ses fournisseurs à la reprise. Alors que ses cadences de production se sont effondrées de 40 % avec l’épidémie de Covid-19, l’avionneur européen a annoncé ce jeudi qu’il allait produire d’ici deux ans, plus d’avions de la famille A320 qu’avant 2020.

Alors qu’au quatrième trimestre de cette année, sa production moyenne de monocouloirs atteindra 45 appareils par mois, le groupe mise sur une cadence ferme de 64 avions d’ici le deuxième trimestre 2023, contre 60 avant la crise. En prévision d’une reprise, Airbus imagine un scénario de cadence à 70 d’ici début 2024, voire 75 avions par mois d’ici à 2025 sur ses chaînes d’assemblage de Toulouse, Hambourg, Mobile aux Etats-Unis et Tianjin en Chine.

Préparer les fournisseurs

« Le secteur de l’aviation commence à se remettre de la crise. Ce message adressé à nos fournisseurs donne de la visibilité à l’ensemble de l’écosystème industriel afin de garantir les capacités nécessaires pour être prêt lorsque les conditions du marché l’exigeront. En parallèle, nous transformons notre système industriel en optimisant notre organisation dans le domaine des aérostructures et en modernisant nos moyens de production pour la famille A320 », a indiqué le patron d’Airbus, Guillaume Faury.

Une montée en puissance qui concernera aussi ses avions de ligne moyen-courrier A220. En début d’année prochaine, six avions par mois sortiront des chaînes de Mobile et Mirabel, au Canada, avant de passer à 14 avions aux environs de 2025.