Les dix commandements pour prendre la route des vacances en toute sécurité

VIE PRATIQUE Les Français devraient privilégier l’Hexagone pour leurs vacances cet été. Les départs en voiture devraient donc être nombreux

Agence pour 20 Minutes
— 
Les départs en voiture devraient être nombreux cet été.
Les départs en voiture devraient être nombreux cet été. — Getty Images/iStockphoto

L'été approche à grands pas. Et alors que le déconfinement se poursuit, les Français ont des envies d'ailleurs : 60 % d'entre eux comptent partir en juillet et/ou en août, selon un récent sondage de l'institut YouGov. Pour beaucoup, la route des vacances se prendra en voiture et en famille. Et pour arriver à bon port, voici quelques conseils à suivre. 

Chez le garagiste, tu te rendras

Quelques semaines avant le départ, confiez votre véhicule à un professionnel. Ne vous y prenez pas trop tard au risque de ne pas trouver de créneau. Peut-être est-il temps de penser à la révision complète ? Si ce n'est pas le cas, effectuez tout de même une visite « points de contrôle ». Profitez-en pour changer vos essuie-glaces. Et puis, tant qu'à être sur le pare-brise, autant jeter un petit coup d'œil sur la vignette du contrôle technique…

Tes pneus, tu vérifieras

Les pneus sont les seuls éléments de la voiture à être en contact avec la route. Sur la route des vacances, ils vont endurer de longues heures de mise à l'épreuve à pleine charge. Ne laissez passer aucun détail suspect. Les sculptures doivent avoir au moins 1,6 mm de profondeur, sous peine de tenue de route dégradée et d'amende. Pensez à les gonfler environ 10 % au-dessus du niveau recommandé par le constructeur et vérifiez que vous disposez bien d'un système de secours (roue, galette ou kit).

Rien au hasard tu ne laisseras

Le plus futile des accessoires peut vite trouver un intérêt lorsque l'imprévu se produit. Le simple chiffon, par exemple, sera bien utile pour nettoyer un rétroviseur ou des optiques salis et une couverture de survie permettra de mettre genou à terre sans se salir en cas de crevaison. On pensera, bien sûr, au gilet jaune et au triangle de signalisation.

Ton itinéraire tu choisiras

Pour moins de 5 euros, procurez-vous une carte de France (ou d'Europe) à jour. Ensuite, programmez votre GPS avec des itinéraires tronçonnés, alternant routes et autoroutes, en fonction de vos haltes et de votre ravitaillement. Conservez le tout pour le jour J : il suffira alors de sélectionner la bonne option le moment venu.

Tes papiers en ordre tu auras

Pour ne pas perdre des heures en palabres inutiles en cas de contrôle des forces de l'ordre, vérifiez bien la conformité de tous vos documents, de votre permis de conduire à la carte grise en passant par le contrôle technique et l'assurance. Assurez-vous que cette dernière soit bien en règle et veillez à souscrire une garantie dépannage, voire une couverture internationale si vous allez à l'étranger. Dans ce cas, tenez-vous bien au courant de la législation routière en vigueur sur place.

Les aides à la conduite tu utiliseras

Le régulateur de vitesse permet de rouler à allure constante sans craindre les radars. Encore faut-il s'exercer, le pied droit au repos, mais toujours à portée de pédale. Aussi, les GPS et navigateurs sont passés experts dans l'art de prédire les bouchons : n'hésitez pas à écouter leurs conseils. Le télépéage peut être également un excellent allié pour éviter les longues files.

Les consignes de sécurités tu respecteras

Les autorités et les responsables d'autoroute mettent tout en œuvre pour prévenir les usagers des dangers, accidents, travaux et autres obstacles. Respectez scrupuleusement leurs indications et suivez les dernières évolutions du trafic sur les radios d'autoroute. N'oubliez pas, non plus, de vous accorder des plages de repos, toutes les deux heures. Il vaut mieux arriver un petit peu plus tard, que pas du tout.

Tes enfants tu surveilleras

Les usagers les plus fragiles doivent être des attentions. Laissez vos enfants se détendre lors des pauses sur les aires d'autoroute, hydratez-les et veillez à ce que leur installation soit optimale en vous assurant, par exemple, que la sécurité enfant est bien enclenchée ou qu'ils sont correctement sanglés.

Ton calme tu garderas

Coincé dans les bouchons ou pris par surprise par une panne, le mal est déjà fait. Ne vous énervez pas sur l'imbécile qui n'avance pas et ne donnez pas de grands coups dans la roue qui vient de crever. L'imbécile de devant est peut-être un colosse de 2 m et votre pied se cassera bien avant la jante. 

Du chemin tu profiteras

Lorsque vous préparez votre itinéraire, avant de partir, n'hésitez pas à repérer quelques points remarquables (monuments historiques, parcs, panoramas...). Non seulement ces haltes vous changeront de la monotonie du trafic, mais en plus, elles enrichiront vos vacances tout en occupant la famille.