Mere, le magasin de hard discount russe, devrait bientôt arriver en France

CONSOMMATION Les trois magasins qui s’implanteront en France devraient arriver en Auvergne Rhône-Alpes et dans les Hauts-de-France

20 Minutes avec agence

— 

Un caddie dans un supermarché. (Illustration)
Un caddie dans un supermarché. (Illustration) — Frédéric Scheiber/SIPA

La chaîne de supermarchés Mere, fondée en Russie, devrait ouvrir d’ici la fin de l’année trois magasins dans différentes villes en France, rapporte Capital. Un responsable de l’enseigne a expliqué au média que ces ouvertures devraient avoir lieu d’ici « 4 à 5 mois » dans trois villes en France.

Les magasins pourraient être situés en Auvergne Rhône-Alpes et dans les Hauts-de-France. Aussi, l’enseigne n’aura « pas d’étagère, de comptoir et de vendeur », comme d’autres enseignes de hard discount et promettrait également des prix inférieurs de 10 à 20 %.

Des produits caloriques

Pour parvenir à proposer des prix défiant toute compétition, le distributeur explique réaliser des économies sur les équipements dans le magasin, les employés et le loyer pour réduire encore les coûts. Les produits vendus seraient cependant particulièrement caloriques et leur provenance ne serait pas toujours indiquée, rapportait LCI en décembre dernier.

Le groupe Svetofor, fondé en 2009, possède l’entreprise. En Russie, il existe 1.500 magasins. Cette marque s’est déjà implantée en Europe puisqu’elle existe en Allemagne, en Pologne, en Roumanie et en Lituanie, ainsi qu’en Espagne, très récemment.