Renault planche sur l’échange des batteries de ses voitures électriques plutôt que la recharge

INNOVATION Les propriétaires de véhicules électriques Renault pourraient ainsi changer de batterie en seulement cinq minutes

20 Minutes avec agence

— 

Une voiture électrique (illustration).
Une voiture électrique (illustration). — Martin Meissner/AP/SIPA

Afin de faciliter les déplacements des propriétaires de véhicules électriques, Renault planche actuellement sur une solution qui leur permettrait d’échanger la batterie plutôt que de la recharger. Ce type de projet avait déjà été à l’étude avant d’être abandonné, rapporte BFMTV. Le directeur général de la marque, Luca De Meo, a demandé aux ingénieurs de Renault de trouver une solution viable.

« Je leur ai demandé de trouver une solution pour revenir à l’idée originale qui avait été lancée par Renault en 2010-2011 et peut-être cela pourra arriver sur certaines voitures. Ce n’est pas décidé, mais je vois cela comme une opportunité intéressante », a déclaré le responsable lors de la conférence « Future of car » organisée par le Financial Times.

Cinq minutes au lieu de trente

Cette solution pourrait inciter les propriétaires de véhicules électriques Renault à se rendre dans une station dédiée à cet effet, où un robot se chargerait de remplacer la batterie vide par une autre complètement chargée. Cela permettrait aux utilisateurs de véhicules électriques de gagner du temps.

L’opération pour échanger la batterie ne prendrait que 5 minutes, contre au minimum 30 minutes pour la recharger. Les propriétaires pourraient également faire des économies lors de l’achat de leur véhicule puisqu’ils n’achèteraient que la voiture, et non la batterie. En revanche, un forfait serait nécessaire pour se rendre dans un centre d’échange de batteries.