Emploi : Les clés pour réussir un entretien d’embauche

JOB Le recrutement d’un salarié ne passe pas uniquement pas le choix d’un CV ? mais aussi d’une personne

J.P. pour 20 Minutes
— 
IStock / City Presse

Vous avez passé le premier écrémage en décrochant un entretien avec un employeur ? Il s’agit maintenant de ne pas négliger cette étape essentielle. Mais comment réussir cette entrevue durant laquelle le moindre de vos gestes sera surveillé ?

La préparation en amont

Si votre dossier a été retenu, c’est en principe que vous avez dû démontrer votre connaissance de l’entreprise à travers votre lettre de motivation. Si c’est le cas, n’hésitez pas à pousser plus loin vos recherches et si vous partez de zéro, mettez les bouchées doubles. Comme le confirment les sondages, les recruteurs favorisent les candidats connaissant bien leur entreprise. D’autant plus qu’il est très facile de se renseigner grâce à Internet, afin de connaître les valeurs de la société, son importance sur le marché, ses dernières actualités et projets. De quoi vous rassurer, montrer votre motivation et vous permettre de poser des questions pertinentes.

Pour convaincre un employeur, vous devez également vous connaître vous-même. Quels sont vos qualités et défauts ? Comment envisagez-vous le poste ? Que pourriez-vous apporter à l’entreprise ? Ces interrogations classiques doivent donner lieu à des réponses concrètes, concises et honnêtes. Oubliez donc les phrases du type « je suis un bourreau de travail », qui sonnent souvent faux. Mieux vaut par exemple évoquer vos points d’amélioration concernant des carences techniques ou relationnelles sur lesquelles vous souhaitez vous perfectionner.

Se montrer sous son meilleur jour

Il suffit parfois d’un geste de travers qui peut être interprété comme un manque de respect ou d’intérêt pour ruiner toutes ses chances face à un recruteur. En tête de liste, les employeurs détestent le manque de ponctualité, a fortiori sans s’être excusé. De même, enjoliver son curriculum vitæ est également très mal vu. Quant à ceux qui osent consulter leur téléphone pendant l’entretien ou qui s’y sont rendus avec une tenue vestimentaire jugée non professionnelle, ils sont directement écartés. À l’inverse, un candidat qui présente bien donne forcément un bon a priori de départ. Comportement, diction, regard et attitude générale peuvent en effet être de précieux atouts pour marquer des points auprès d’un recruteur.

Il faut relancer

Pour obtenir un entretien d’embauche, il est essentiel de savoir se rappeler aux bons souvenirs du recruteur. N’hésitez donc pas à relancer l’entreprise. Loin de passer pour un casse-pieds, vous pourrez ainsi vous démarquer et montrer votre motivation pour le poste. Quel timing faut-il respecter ? Que ce soit par téléphone ou par e-mail, le mieux est d’attendre une semaine après avoir envoyé sa candidature pour relancer, afin de faire une piqûre de rappel.