Conso : Et si vous vous laissiez tenter par le live shopping ?

ARGENT Téléachat revisité, le live shopping est la nouvelle technique commerciale des grandes enseignes, via les réseaux sociaux

Julie Polizzi pour 20 Minutes

— 

IStock / City Presse

Difficile de ne pas connaître Téléshopping, l’émission de TF1 qui propose, depuis les années 1990, un attirail d’ électroménager et de produits high-tech. Cette technique marketing s’est peu à peu ringardisée, mais retrouve aujourd’hui une nouvelle jeunesse sur Internet.

Le principe reste identique, puisqu’il s’agit d’inciter les consommateurs à passer commande après avoir vu une présentation vidéo du produit. Sauf qu’au lieu d’être réalisée sur le plateau d’une chaîne de télévision, cette démonstration est diffusée en direct en streaming. C’est ce qu’on appelle le live shopping.

Du réseau social au téléachat

Précurseur en la matière, Etam se livrait déjà à un live sur Facebook il y a quelques années. Mais la technique restait assez marginale en France, alors même qu’elle explosait en Asie. La stratégie marketing française a toutefois changé avec la crise sanitaire, les réseaux sociaux étant devenus le principal moyen de toucher les consommateurs. Récemment, on a ainsi pu voir Stéphane Plaza en train de cuisiner en direct sur le pour vendre des poêles Tefal, tandis que l’œnologue Pascal Maurice a été invité à un live shopping organisé par Carrefour pour la foire aux vins.

Même principe pour une session live proposée par Cdiscount pour faire découvrir le fonctionnement de la nouvelle gamme Lego Vidiyo. Des enseignes comme Boulanger, Fnac Darty, Nocibé ou Leroy Merlin mettent elles aussi en scène leurs produits dans des démonstrations en ligne.

Les articles à vendre sont le plus souvent présentés par des influenceurs et youtubeurs ​largement suivis, ou des personnalités populaires, au cours de cessions qui permettent aux internautes d’intervenir, de poser des questions, de donner leur avis et de partager leur retour d’expérience. Sans oublier, bien sûr, des promotions valables uniquement pendant l’émission pour booster les ventes. Et ce sont Facebook, Instagram et Twitch qui accueillent en priorité ce téléachat moderne.

Une pratique en plein essor

D’après une étude OpinionWay réalisée en février 2021 pour le compte d'Altavia ShopperMind, l’observatoire des tendances de consommation du groupe Altavia, 28 % des Français ont l’intention d’avoir recours au live shopping dans les six prochains mois, tandis que 27 % affichent leur intérêt pour la pratique une fois qu’on leur a expliqué de quoi il s’agissait.

Les jeunes femmes de moins de 25 ans semblent plus sensibles au phénomène. Les personnes interrogées sont particulièrement séduites par le côté innovant de ce mode d’achat (69 %) et sa pertinence dans le contexte de crise sanitaire (70 %), sans compter qu’il est pratique et facile d’accès. Mais cette habitude de consommation reste marginale, puisque seuls 3 % des sondés y ont déjà eu recours au moins une fois.