Comment choisir un intermédiaire financier fiable ?

ARGENT Avant de vous engager, certaines vérifications préalables sont essentielles

J.P. pour 20 Minutes

— 

Avant de contracter un crédit, une assurance ou un investissement avec un intermédiaire financier, vérifiez qu'il est autorisé à exercer !
Avant de contracter un crédit, une assurance ou un investissement avec un intermédiaire financier, vérifiez qu'il est autorisé à exercer ! — IStock / City Presse

« Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités », dit le proverbe. C’est pour cette raison que le législateur encadre strictement l’activité de tous les intermédiaires financiers. Mais malgré le contrôle des autorités, l’appât du gain attire des professionnels peu scrupuleux, voire de véritables arnaqueurs. Les particuliers qui entendent confier leurs économies ou souscrire un crédit ou une assurance à un intermédiaire ou un courtier doivent donc redoubler de vigilance.

Un registre officiel comme référence

Oubliez les promesses trop alléchantes, les offres par démarchage et les publicités racoleuses : un investissement miracle offrant un taux de rendement record, cela n’existe pas. De même, avant de signer un contrat qui met en jeu votre argent, assurez-vous de la fiabilité de votre interlocuteur. Cela passe par une recherche d’avis sur Internet et du bouche-à-oreille, mais aussi par des vérifications plus formelles.

Rappelons en effet que tout intermédiaire de produits et services financiers doit être inscrit au registre officiel de l’Orias, dédié au secteur de l’assurance​, de la banque et de la finance. Son numéro d’identification à 8 chiffres doit figurer sur son site web, les mentions légales, ses documents commerciaux… Et cette inscription doit être renouvelée chaque année. Pour plus de sécurité, mieux vaut consulter vous-même ce registre, accessible gratuitement sur Orias.fr.

En complément, n’hésitez pas à jeter un œil à la liste noire des sociétés suspectes publiée par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) sur Abe-infoservice.fr. Si elle ne recense pas toutes les arnaques, elle peut tout de même vous alerter. Plus globalement, ce portail officiel dispense conseils et informations pour éviter les escroqueries. Une ligne téléphonique dédiée est également disponible au 34 14 (prix d’un appel local).