Maison : Envie de se lancer dans le réemploi ?

ARGENT Plutôt que de jeter, on apprend à réparer et à customiser pour offrir une seconde vie aux objets

Lauren Ricard pour 20 Minutes
— 
IStock/ City Presse

Chaque année, près de 800 millions de tonnes de déchets sont produites en France. Si les ordures ménagères organiques, les déchets agricoles et les déchets industriels représentent l’immense majorité de ce que nous mettons au rebut, le nombre de vêtements, meubles et appareils électroménagers qui finissent à la poubelle reste considérable, avec respectivement 800.000, 1,7 million et 920.000 tonnes.

Au lieu de les recycler – un geste essentiel mais qui s’appuie sur des process industriels coûteux en énergie –, le réemploi vise à les réparer ou à les détourner de leur usage premier pour en faire des créations originales. Très en vogue ces dernières années, ce concept fait des émules et les initiatives locales ou sur la Toile se multiplient pour permettre à chacun d’apprendre les bases du réemploi.

Les ateliers de réparation ont le vent en poupe

Votre grille-pain ou votre machine à laver viennent de tomber en panne. Et plutôt que d’acheter un nouvel appareil, vous préféreriez les réparer mais n’y connaissez rien en électroménager ? Les ateliers de réparation sont faits pour vous. Lors de ces événements fonctionnant sur un modèle collaboratif, des bénévoles experts partagent leur savoir-faire avec les novices, venus avec leur objet en panne, afin de les aider à les réparer. De l’informatique à la couture, en passant par le bricolage et l’électronique, chacun peut s’initier et prolonger la durée de vie de ses biens.

Quel que soit votre lieu de résidence, vous avez probablement un atelier de ce genre à proximité de votre domicile. Outre les cours proposés dans les grandes enseignes de bricolage, les plus connus sont ceux du réseau Repair Café, qui compte plus d’une centaine de lieux à travers la France, mais il existe également d’autres initiatives locales. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la mairie de votre commune.

L’upcycling, la nouvelle tendance déco

Très populaire sur Internet, le surcyclage ou upcycling consiste à détourner un objet fonctionnel commun de son usage d’origine pour le transformer en création originale. Concernant principalement les domaines de la décoration et de la mode, des milliers de tutoriels proposent des solutions pour métamorphoser ses déchets. Chutes de tissus badigeonnées de cire d’abeille pour faire office d’emballages alimentaires réutilisables, vieux pneus peints de couleurs vives et reconvertis en jardinières, tubes de cuivre assemblés en portant à vêtements de style industriel, canettes métalliques pliées en forme de cendrier, habits usagers cousus en sacs à provisions… avec un peu d’imagination, la plupart des ordures peuvent être revalorisées.

Si vous souhaitez vous lancer dans la déco version réemploi mais ne savez pas par où commencer, misez sur la palette en bois. Cette star du surcyclage solide et peu coûteuse se change aisément en sommier, banquette, tête de lit, table basse, étagère ou bureau et donne immédiatement un côté design à vos pièces à vivre.

Opter pour le réemploi

Si le temps vous manque pour customiser ou réparer vous-même vos vieux objets, le réemploi est une manière simple de participer à l’économie circulaire​. Il consiste à donner un produit dont on ne veut plus à un tiers qui l’utilisera à nouveau pour son usage initial.

En France, l’immense majorité du réemploi est portée par des structures associatives telles que les ateliers Croix Rouge, Emmaüs, ainsi que par les recycleries, ressourceries, dépôts-ventes et certains sites spécialisés (Recupe.net, Donnons.org, Envie.org...). Que vous souhaitiez vous défaire d’un de vos biens ou en acquérir un nouveau, pensez donc à ces réseaux, dans lesquels se cachent parfois de vrais trésors.