Moselle : Contesté en Alsace, Amazon va finalement s'implanter à côté de Metz

EMPLOI Le géant américain du e-commerce promet la création de 1.000 postes en CDI dans les trois ans.

T.G. avec AFP

— 

Dans le centre de distribution Amazon de Bretigny-sur-Orge.
Dans le centre de distribution Amazon de Bretigny-sur-Orge. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA
  • L’entreprise américaine Amazon va implanter un « centre de distribution » à côté de Metz, en Moselle.
  • Cet entrepôt de grande taille sera implanté sur l’ancienne base aérienne du plateau de Frescaty, située dans la commune d’Augny, au sud de la capitale . Il représente une superficie « de 50.000 m2 au sol, optimisé sur quatre niveaux ».
  • A l’origine, ce centre devait s’installer à Dambach-la-Ville, dans le Bas-Rhin, mais de fortes oppositions avaient fait reculer le projet.

Si ce n’est pas l’Alsace, ce sera déjà la Moselle. Longtemps intéressé par l’implantation d’un entrepôt de grande taille à Dambach-la-Ville, dans le Bas-Rhin, Amazon va finalement l’installer dans la métropole de Metz. Le géant américain a annoncé mardi le lancement de ce « centre de distribution » et promis la création de 1.000 emplois en CDI dans les trois ans.

Cet entrepôt de grande taille sera implanté sur l’ancienne base aérienne du plateau de Frescaty, située dans la commune d’Augny, au sud de la capitale mosellane. Il représente une superficie « de 50.000 m2 au sol, optimisé sur quatre niveaux » , selon un communiqué. Amazon, qui anticipe « 14.500 salariés en CDI en France » à fin 2021, « a déjà commencé à recruter pour ce site, notamment pour des postes de cadres et de techniciens de maintenance à pourvoir dès à présent ».

« Opportunité en termes d’emplois »

« La campagne de recrutement qui s’ouvre marque l’aboutissement d’un projet conduit main dans la main avec les acteurs locaux depuis plusieurs années », a plaidé dans le communiqué Ronan Bolé, directeur d’Amazon Logistics en France.

Parmi les élus locaux cités dans le communiqué d’Amazon, Cédric Gouth, vice-président de Metz Métropole et maire de Woippy, où Amazon a ouvert une agence de livraison en 2019, explique que l’avis favorable des élus à cette implantation « a pour principal objectif de préparer le bassin d’emplois à saisir cette opportunité en termes d’emplois directs et d’emplois indirects ».

Ce site est le huitième centre de distribution que compte Amazon en France, après Saran près d’Orléans, Montélimar (Drôme), Sevrey près de Chalon-sur-Saône, Lauwin-Planque près de Lille, Boves près d’Amiens, Brétigny-sur-Orge (Essonne) et Senlis dans l’Oise.

Une soixantaine de personnes, issues de partis politiques et d’associations, ainsi que des riverains, avaient manifesté contre cette implantation en janvier 2020. A Dambach-la-Ville, en Alsace, cela avait conduit à l’abandon du projet. En novembre dernier, le directeur d’Amazon France, Frédéric Duval, avait assuré que sa société n’avait « pas de projet aujourd’hui en Alsace ». Y compris à Ensisheim, dans le Haut-Rhin, où des manifestations ont toujours lieu pour un projet d’entrepôt de 190.000 m².