Coronavirus : Le marché des animaux de compagnie profite de la crise

ARGENT Le secteur a généré en France plus 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020

Sarah Barbier pour 20 Minutes

— 

Les ventes de produits pour animaux ont connu une croissance exponentielle grâce à la crise sanitaire.
Les ventes de produits pour animaux ont connu une croissance exponentielle grâce à la crise sanitaire. — IStock/City Presse

Avec la crise sanitaire, le marché des animaux de compagnie a connu une vraie accélération. Selon une étude réalisée par l'association Promojardin-Prom'animal, les ventes de produits pour animaux (alimentation, accessoires et équipements) ont augmenté de 6 % en 2020 dans le périmètre de la distribution alimentaire, des animaleries, des jardineries, des libres-services agricoles, des enseignes de bricolage et du e-commerce.

Les articles pour chats et chiens font partie des principaux moteurs de cette croissance, mais on observe également une hausse des achats pour les autres espèces, comme les petits mammifères (+ 8 %), les oiseaux d’élevage (+ 3 %), ou encore de la basse-cour (+ 9 %). Au total, le marché a généré plus 5 milliards de chiffre d’affaires en 2020, soit une multiplication de 1,5 en dix ans.

Le boom de l’e-commerce

« Les résultats de 2020 montrent à quel point les ménages ont eu besoin de se recentrer sur l’essentiel et de choyer leurs petits compagnons. Nous sommes positifs pour les années à venir, car la crise sanitaire a aussi conduit les Français à privilégier un cadre de vie propice à la possession d’animaux », commente Hanan Abdesselem, la secrétaire générale de l’association, dans le rapport.

Si tous les secteurs de la distribution ont été touchés par cette croissance, il y en a un en particulier qui affiche une plus forte progression que les autres : l'e-commerce​. Avec les mesures sanitaires et les confinements successifs, nombreux sont les magasins à avoir dû fermer leurs portes durant plusieurs semaines. C’est donc tout naturellement que les Français se sont dirigés vers ce circuit pour effectuer leurs achats. Désormais, près de 15 % des ventes animalières se font en ligne.