Décoration : La seconde main passe en première ligne

LOGEMENT Un vent de récupération souffle sur l’univers de la décoration

Lauren Ricard pour 20 Minutes

— 

IStock/ City Presse

Chaque année en France, plus d’1,2 million de tonnes de meubles sont jetées à la décharge, représentant une part importante de déchets qu’il n’est pas toujours aisé de recycler. Féru de décoration, de pièces uniques et de mobilier design, votre passion pour l’aménagement d’intérieur se heurte à vos convictions écologiques ou à votre budget limité ?

La solution est pourtant simple : optez pour des objets de seconde main.

Chiner, c’est chic

Vous adorez passer vos week-ends à flâner dans les marchés, vide-greniers et brocantes, pour dénicher à bas prix de véritables pépites déco chargées d’histoire. Toujours tendance cette année, les pièces design des années 1950 à 1970 se démarquent dans un environnement actuel et insufflent leur charme rétro à nos atmosphères contemporaines.

Parmi les meubles les plus désirables, on retrouve le fauteuil lounge ou le buffet en cannage, mais on succombera également à l’attrait des vieilles céramiques et du mobilier ancien façonné dans des essences nobles comme le chêne ou le noyer.
Pour satisfaire toutes vos envies sans quitter le confort de votre canapé, tournez-vous du côté des brocantes en ligne comme Selency.fr, Videdéco.com ou Design-market.fr, pour dégoter des trouvailles vintage. Vous pouvez aussi opter pour le troc entre voisins ou des marketplaces plus connues et généralistes comme Leboncoin.fr ou Ebay.fr.

Le règne du DIY

Si vous êtes habile de vos mains et appréciez les loisirs manuels, le do-it-yourself va vous combler. Votre nouvel adage : « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Popularisés grâce aux réseaux sociaux, notamment via Youtube, les tutoriels de décoration ont explosé au cours des dernières années. Accessibles et souvent ludiques, ils permettent de customiser ses pièces de mobilier ou de leur offrir une seconde jeunesse dans la veine de l’upcycling.

Si l’on pense bien sûr à la palette, qui permet de créer une infinité de meubles, de la table basse à la banquette en passant par le cadre de lit, de nombreux autres objets peuvent être détournés de leur usage original pour donner corps à des créations 100 % personnelles. Caisses de vin, chutes de tissu, tuyaux de plomberie, bocaux, machines à coudre anciennes, tonneaux, carrelage ou lames de parquet excédentaires se transforment en objets déco au design unique, mieux adaptés à nos goûts et nos besoins. Une manière créative et futée de lutter contre le gaspillage.

Les meubles de seconde main seront l'atout charme et écologique de votre décoration.
Les meubles de seconde main seront l'atout charme et écologique de votre décoration. - IStock/ City Presse

Un air d’authenticité

L’engouement grandissant pour l’artisanat local signe aussi un désir de retour aux sources. La sphère déco mise définitivement sur l’authenticité, le fait main, la singularité et les matières naturelles, quitte à ce que nos objets, meubles et accessoires présentent quelques imperfections, en écho au concept japonais du wabi sabi.

Pour s’inscrire dans cet esprit slow life, on privilégie un design éthique et responsable. Faites le tour des artisans de votre région et favorisez des matériaux et essences locaux, comme le bouleau dans le nord du pays, le sapin dans le centre, l’est et les zones montagneuses, ou encore le chêne et l’olivier sur le pourtour méditerranéen.