Epargne : Le livret A enregistre une collecte record pour un mois de mars

FINANCE Le mois de février aussi avait battu tous les records

20 Minutes avec AFP

— 

La collecte du Livret A a battu un record pour un mois de mars 2021, avec 2,8 milliards d'euros.
La collecte du Livret A a battu un record pour un mois de mars 2021, avec 2,8 milliards d'euros. — nattanan23 / Pixabay

Les Français mettent leurs sous de côté. La Caisse des dépôts a indiqué mercredi que la collecte du  Livret A avait battu un record pour un mois de mars, avec 2,8 milliards d’euros. A titre de comparaison, en mars 2020, le Livret A avait connu une collecte nette de 2,71 milliards, dopée par le premier confinement.

Le mois de février 2021 déjà avait battu tous les records d’épargne pour cette période avec 2,86 milliards d’euros. « Dans un contexte encore marqué par les restrictions sanitaires, les ménages sont toujours en mode "épargne forcée", ce dont bénéficie le Livret A », a commenté dans une note Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’épargne.

« Epargner par précaution »

« Par ailleurs, comme le soulignent les enquêtes de l’Insee, les Français estiment qu’il est opportun d’épargner par précaution compte tenu des incertitudes sanitaires et économiques », a-t-il ajouté.

Considéré comme un placement refuge, le Livret A, qui garantit pourtant un taux d’intérêt historiquement faible de 0,5 % par an, avait connu en 2020 un succès historique, avec une collecte près de deux fois supérieure à la normale, à plus de 26 milliards d’euros, dans le contexte d’incertitudes économiques et sanitaires liées au Covid-19.

Une hausse d’environ 10 % sur un an

De son côté, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) a collecté 870 millions d’euros nets en mars, un peu moins que les 1,12 milliard d’euros enregistrés il y a un an. Le Livret A finance essentiellement le logement social, tandis que le LDDS est dédié à l’économie sociale et solidaire ainsi qu’aux économies d’énergie dans les logements.

La collecte enregistrée par le Livret A et le LDDS réunis est donc montée en mars à presque 3,7 milliards d’euros. Et sur la période janvier-mars, elle atteint près de 14,63 milliards. À fin mars, 462,9 milliards d’euros étaient placés au total sur les deux livrets, soit une hausse d’environ 10 % sur un an.