Logement : Quel est l’intérêt (et le coût) de mettre des panneaux photovoltaïques sur une véranda ?

MAISON Certains modèles promettent de réaliser des économies d’énergie

Agence pour 20 Minutes

— 

À condition d'y mettre le prix, votre véranda peut aussi devenir une source de chauffage grâce à l'installation de panneaux solaires.
À condition d'y mettre le prix, votre véranda peut aussi devenir une source de chauffage grâce à l'installation de panneaux solaires. — IStock / City Presse

Recouvrir le toit de sa véranda avec des panneaux solaires est une pratique encore marginale en France. Elle ne manque pourtant pas d’intérêt. Voici pourquoi.

Le confort assuré

Le point noir des jardins d’hiver réside généralement dans leur isolation thermique et phonique. Or, comme la véranda est intégralement vitrée, la perte de chaleur ou, à l’inverse, un excès de température, peuvent vite avoir de désagréables conséquences au quotidien, et la pose d’auvents mobiles reste bien souvent nécessaire.

Solution innovante à ce problème de thermostat, la véranda photovoltaïque règle la question grâce à l’isolation procurée par les panneaux solaires qui intègrent une épaisseur supplémentaire de polycarbonate à la toiture. Et pour ceux qui doutent de l’esthétique d’une telle installation, vous pouvez préférer des panneaux semi-transparents ou transparents, en contrepartie néanmoins d’une production d’électricité minorée.

Un projet rigoureux

La véranda photovoltaïque doit être installée par un professionnel spécialisé et respecter certains critères, afin de garantir un rendement maximum. Dans l’idéal, cette pièce doit offrir une surface de toiture de 20 à 25 m2. Cette superficie permet en effet d’intégrer un nombre de panneaux solaires suffisant pour approcher une puissance de 3 kWh, sans pour autant franchir ce seuil au-delà duquel vous seriez considéré comme un professionnel.

De même, il est nécessaire que la véranda s’oriente vers le sud, afin de bénéficier d’un ensoleillement optimal, tandis que la toiture doit permettre une inclinaison des panneaux photovoltaïques comprise entre 15 et 45 degrés. À défaut, il est également possible d’orienter la véranda vers l’ouest ou l’est, en compensant par un degré d’inclinaison plus important du toit.

Une rentabilité au long cours

Cet équipement demande un lourd investissement financier. Entre le prix de la véranda et celui des panneaux photovoltaïques, une installation de 20 à 25 m2 revient à près de 40.000 euros, soit le double du tarif d’un modèle classique. Ce coût peut être diminué grâce à des aides des collectivités locales, à la prime à l’autoconsommation photovoltaïque ainsi qu’à la revente de tout ou partie de l’électricité produite.

Par ailleurs, cette véranda peut permettre de réaliser des économies d’énergie en assurant une quasi-autosuffisance en matière d’électricité, voire de chauffage. Vous pourrez ainsi rentabiliser votre investissement sur le long terme.