Bretagne : Galapagos Gourmet et ses Gavottes croquent les biscuits roses de Reims

GOURMANDISES Le groupe breton vient de racheter la biscuiterie Fossier

Jérôme Gicquel

— 

La Maison Fossier réalise 50% de son chiffre d'affaires avec les biscuits roses de Reims.
La Maison Fossier réalise 50% de son chiffre d'affaires avec les biscuits roses de Reims. — FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Galapagos Gourmet a de l’appétit. Entré fin 2019 au capital de la biscuiterie Fossier, le groupe breton vient d’avaler entièrement la société qui fabrique les célèbres biscuits roses de Reims. « Cette reprise s’inscrit dans la mission d’entreprise de Galapagos Gourmet de préserver et faire rayonner des savoir-faire régionaux et uniques », indique le groupe dans un communiqué.

Déjà propriétaire des Gavottes et des palets Traou Mad, le groupe Galapagos Gourmet ajoute donc dans son giron la plus ancienne biscuiterie de France. Créée en 1756, elle doit sa renommée aux fameux biscuits roses de Reims, qui ont notamment été servis pour le sacre de Louis XVI en 1775.

Une biscuiterie plombée par la crise l’an dernier

La Maison Fossier, qui possède six magasins dans la Marne et dans l’Aube, n’a pas échappé à la crise l’an dernier avec un chiffre d’affaires qui s’est élevé à huit millions d’euros, contre 12 millions en 2019. Rachetée par Galapagos Gourmet, la biscuiterie rémoise espère désormais « renouer avec une croissance pérenne » avec une augmentation prévue de 20 % de son chiffre d’affaires cette année.

Elle espère notamment renforcer ses ventes sur les canaux de grande distribution ainsi qu’à l’export et dans le secteur de la restauration hors domicile.