Environnement : Avec « Jour E », BpiFrance guide les entreprises dans leur transition écologique

BUSINESS La Banque publique d’investissement organise ce mardi une journée d'ateliers à destination des entrepreneurs

J.B.

— 

Jour E veut inciter les entreprises à enclencher leur transition écologique.
Jour E veut inciter les entreprises à enclencher leur transition écologique. — Goumbik

La croissance, c’est bien. A condition qu’elle soit respectueuse de l’environnement. C’est toute l’idée de l’ événement «Jour E», qui se tient ce mardi au Parc floral de Paris (et à suivre à distance, coronavirus oblige), sous l’égide de la Banque publique d’investissement. Par « E », BpiFrance entend parler d’entreprise, bien sûr, mais surtout d’environnement, d’écologie et d’énergie. Car le but, c’est d’accompagner les professionnels dans leur TEE, leur transition écologique et énergétique.

Locaux, véhicules, approvisionnements…

Face à l’urgence climatique, les leviers que les dirigeants des grandes et petites structures peuvent activer sont nombreux : les locaux de l’entreprise et leur qualité environnementale, les véhicules mis à disposition des salariés, la manière de produire, de s’approvisionner, le poids de l’équipement numérique et son empreinte carbone…

Autant de questions qui seront abordées lors des ateliers de Jour E, autour des invités présents. La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, la présidente de Schneider Electric France, Christel Heydemann, le directeur général de la Caisse des dépôts, Eric Lombard, et le président de l’Ademe, Arnaud Leroy, sont notamment annoncés. Le tout sous le regard du Coq vert, une communauté d’entrepreneurs déjà lancés dans la transition écologique pour aider celles et ceux qui souhaitent sauter le pas.