Confinement dans la Loire : Pour éviter de gaspiller des milliers de yaourts, une ferme lance un appel à la solidarité

COUP DE POUCE Comme lors du premier confinement, la ferme du Valfleury à Chazelles-sur-Lyon se retrouve avec un stock important de yaourts bio sur les bras. Les cantines scolaires avec lesquelles elle travaille ont dû annuler leurs commandes

Elisa Frisullo

— 

Illustration d'un élevage de vaches laitières en Auvergne Rhône-Alpes.
Illustration d'un élevage de vaches laitières en Auvergne Rhône-Alpes. — E. Frisullo/ 20 Minutes

Leur appel à la solidarité, largement relayé en mars 2020, avait porté ses fruits. Et évité la perte de 35.000 yaourts bio destinés aux écoliers. A Chazelles-sur-Lyon, dans la Loire, les propriétaires de la ferme du Valfleury croise les doigts pour que le public soit une nouvelle fois au rendez-vous à l’aube de ce troisième confinement​ généralisé.

En raison de la fermeture des établissements scolaires décrétée par Emmanuel Macron, la ferme fait face depuis mercredi soir aux annulations en série de commandes destinées à la restauration scolaire. « Bien qu’ayant retardé au maximum la fabrication des commandes en raison du contexte incertain depuis un an, notre petit atelier de transformation à la ferme nous oblige à anticiper la mise en production de nos laitages. Par conséquent, nous disposons d’un stock de 12.500 pots de crèmes dessert vanille suite à l’annulation de plusieurs commandes », précise ce jeudi l’éleveur Matthieu Gloria.

Une vente à petits prix vendredi et samedi

Pour éviter une perte pure de ses stocks, et donc des pertes financières, et lutter contre le gaspillage alimentaire, la ferme en appelle à la solidarité du public et invite ceux qui le peuvent à venir faire le plein de yaourts vendredi et samedi, sur le marché de la fromagerie AlterMonts, dans la commune.

Rendez-vous est donné le 2 avril, de 15 heures à 19 heures et samedi, de 9 heures à 12 heures. Les tarifs prévus sont bien sûr alléchants. « Nous vous proposerons le tarif professionnel et le format familial : 10 euros le demi-carton (24 pots) en date limite de consommation au 12 avril », assure le paysan.